Archives Nouvelles

Un monde de possibilités pour les étudiants en tourisme
Un monde de possibilités pour les étudiants en tourisme
8 avril 2016
Le printemps s’annonce mouvementé pour plusieurs étudiants en Techniques de tourisme du Cégep de Saint-Félicien qui s’envoleront pour différentes destinations dans le but de mettre en pratique les connaissances acquises lors de leur dernière année de formation.

Printemps 2016 : Québec-Mexique-Équateur-Guadeloupe-France

Faites votre choix !

 
Le printemps s’annonce mouvementé pour plusieurs étudiants en Techniques de tourisme du Cégep de Saint-Félicien qui s’envoleront pour différentes destinations dans le but de mettre en pratique les connaissances acquises lors de leur dernière année de formation.

Le programme de Techniques de tourisme du Cégep de Saint-Félicien privilégie une approche qui permet aux étudiants de découvrir le monde tout en acquérant de l’expérience de travail en permettant un stage en milieu de travail après chaque année de formation, et ce, aux quatre coins du globe.

En effet, au cours de leur formation, les étudiants en tourisme de Saint-Félicien ont la chance d’effectuer un stage de deux semaines en accueil et guidage dès leur première année d’études. À la seconde année, ils poursuivent leur expérience sur le marché du travail avec un stage de quatre semaines de stage en vente et mise en marché de produits touristiques pour finalement, conclure leur formation à leur 3e année avec un stage en développement de produits touristiques et organisation d’événements d’une durée de six semaines.

Si plusieurs étudiants choisissent leurs lieux de stage parmi les centaines d’entreprises touristiques de la région du Saguenay−Lac-Saint-Jean, d’autres en profitent pour découvrir d’autres régions du Québec et même de nouveaux pays.

Ainsi, cinq étudiants passeront les deux dernières semaines de mai à travailler à la réception d’hôtels de renom de Playa del Carmen au Mexique, destination très populaire auprès des Québécois. D’autres travailleront quatre semaines au niveau de la commercialisation des produits et services touristiques d’entreprises de tourisme de plein air et d’aventure dans le Grand Nord du Québec, un secteur d’avenir en plein développement. Un groupe d’étudiants, qui s’est rendu le 1er avril dernier en Équateur, réalisent un stage dans diverses entreprises touristiques situées à Cuenca, ville du patrimoine mondial de l’UNESCO au même titre que le Vieux-Québec. Finalement, d’autres quitteront bientôt pour la France, la Guadeloupe ou d’autres régions du monde dans le but d’appliquer les compétences acquises dans ce dynamique programme d’études. Notons que plusieurs de ces étudiants bénéficient de bourses en provenance du programme de mobilité financé par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) qui varient entre 750 $ et 1200 $.

« Ces stages, encadrés par un enseignant, permettent non seulement de mieux intégrer les compétences acquises durant l’année mais aussi d’entrer en contact avec un milieu et une culture différente. Les jeunes sont ainsi mieux outillés pour débuter leur vie professionnelle avec un bagage de connaissances et d’ouverture qui les rend très populaires auprès des entreprises professionnelles », précise Mme Sylvie Prescott, directrice des études du Cégep de Saint-Félicien.

Le tourisme est un secteur d’avenir pour les jeunes qui ont envie d’exercer un métier passionnant. Selon RH Tourisme Canada, ce sont en effet plus de 50 000 emplois qui seront à pouvoir d’ici 2030 au Québec. Une belle fenêtre d’opportunités s’ouvre donc aux finissants du programme du Techniques de tourisme qui peuvent compter sur une expérience professionnelle internationale, une valeur ajoutée non négligeable à leur curriculum vitae.

Vous avez le goût de suivre nos étudiants en stage à travers le monde? Rendez-vous sur la page Facebook du programme de Techniques de tourisme du Cégep de Saint-Félicien pour visionner les capsules produites par nos globe-trotteurs. Une invitation est également lancée à tous les jeunes en processus de choix de carrière à venir rencontrer les étudiants du programme qui partageront leur passion lors d’une séance d’information en ligne les 13 et 19 avril prochain à 18 h. Pour plus d’information, rendez-vous sur le site web du Cégep de Saint-Félicien dans la section "À surveiller".

Sur la photo, nous reconnaissons Marie Bouchard et Johan Faillot, étudiants en Techniques de tourisme au Cégep de Saint-Félicien.
 

Un groupe d’étudiants en milieu naturel et en tourisme du Cégep réalise un projet de prospection du potentiel d’un site écotouristique au Mexique
Un groupe d’étudiants en milieu naturel et en tourisme du Cégep réalise un projet de prospection du potentiel d’un site écotouristique au Mexique
6 avril 2016
Du 3 au 13 mars dernier, une équipe constituée d’enseignants et d’étudiants des programmes de Techniques du milieu naturel, voie de spécialisation « Aménagement et interprétation du patrimoine naturel » et de Techniques de tourisme du Cégep de Saint-Félicien se sont rendus au Mexique afin de réaliser une mission de prospection du potentiel écotouristique du parc naturel EL Cubilete situé dans la région de Guanajuato.

UN SÉJOUR FORMATEUR POUR LA RELÈVE EN ÉCOTOURISME DU SAGUENAY−LAC-SAINT-JEAN

Du 3 au 13 mars dernier, une équipe constituée d’enseignants et d’étudiants des programmes de Techniques du milieu naturel, voie de spécialisation « Aménagement et interprétation du patrimoine naturel » et de Techniques de tourisme du Cégep de Saint-Félicien s'est rendue au Mexique afin de réaliser une mission de prospection du potentiel écotouristique du parc naturel EL Cubilete situé dans la région de Guanajuato. Un enseignant du Baccalauréat en intervention plein air de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) s’est également joint au groupe de travail.

Depuis la signature d’une entente de collaboration en avril 2014, le Cégep de Saint-Félicien et l’Université technologique de Léon se sont mobilisés pour mettre une place ce projet éducatif interdisciplinaire basé sur une démarche collaborative de partage de savoir-faire et pratiques respectives afin de livrer une formation en tourisme d’aventure et écotourisme de haut niveau à des clientèles étudiantes du Québec et du Mexique. Dans le cadre de ce projet, soutenu dans le cadre du Groupe de travail Québec-Mexique (GTQM), coordonné par le ministère des Relations internationales et de la Francophonie, il est prévu que des équipes d’étudiants et d’enseignants des différents programmes d’études se rendent en alternance dans chacun des pays pour présenter des recommandations viables et durables pour la mise en valeur des potentiels écotouristiques.

L’expérience réalisée en mars dernier a débuté par la rencontre d’acteurs clés de la région tels que les représentants du Secrétariat du tourisme de l’État de Guanajuato. Une visite du parc naturel EL Cubilete a ensuite permis l’identification des potentiels biophysiques, socioculturels, sensoriels et récréotouristiques de ce territoire. Des propositions d’activités et d’aménagements visant la mise en valeur du site ainsi que des recommandations pour la structuration et la promotion d’une offre touristique cohérente et attractive ont complété cette mission éducative. Le séjour se termina en beauté par la visite de Guanajuato, l’une des villes les plus emblématiques du Mexique classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ashley Adams, étudiante en Techniques du milieu naturel, ne retient que du positif de cette expérience interdisciplinaire. « Pour la première fois, j’ai pu mettre en application les compétences que j’ai développées dans mon programme d’études dans un contexte international et interculturel. J’ai aussi pu partager ma vision du développement durable avec des étudiants de l’Université technologique de Léon. Je me réjouis à l’idée de pouvoir accueillir l’équipe mexicaine au Saguenay−Lac-Saint-Jean dès l’automne prochain et ainsi porter un nouveau regard sur le potentiel touristique international de ma région».

Claude Saint-Jacques, enseignant en Techniques du milieu naturel, est convaincu du bien-fondé de cette expérience : « Promouvoir des expériences de formation qui permettent des échanges interdisciplinaires chez la relève est nécessaire afin que la future main-d’œuvre puisse privilégier une approche de développement durable dans la gestion des projets touristiques ». Au-delà des objectifs pédagogiques, les établissements d’enseignement partenaires espèrent d’ailleurs que ce projet aura des retombées positives au sein des entreprises québécoises et mexicaines et que ces dernières pourront capitaliser sur le transfert d’expertise en proposant des circuits écotouristiques durables qui leur permettront de se positionner à l’échelle internationale.

Sur la photo, l’équipe interdisciplinaire composée d’enseignants et d’étudiants des programmes de Techniques du milieu naturel et Techniques de tourisme du Cégep de Saint-Félicien, du Baccalauréat en intervention plein air de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et des licences Gestion y Desarrollo turistico et Technologia ambiental de l’Université technologique de Léon . Nous reconnaissons (de gauche à droite) à l’avant : Emmanuel Hernandez, Myriam Alvarado Aguado, Brett Gonzalez Cardenas,Valeria Ávila Araujo, José Rodriguez Macias, Noémie Côté, Marie bouchard, Marilyne Blacquière, Ashley Adams. Nous reconnaissons (de gauche à droite) à l’arrière : Gilles Simard et Claude St-Jacques.


Le Cégep de Saint-Félicien est un établissement d’enseignement collégial du Saguenay–Lac-Saint-Jean qui collabore activement avec le réseau des Universités technologiques du Mexique depuis 2009. Les activités de mobilité enseignante et étudiante (séjours linguistiques, stages professionnels et stages en alternance travail-études) réalisées depuis le début des collaborations ont permis à plus de 40 étudiants québécois, 20 étudiants mexicains, 6 enseignants québécois et 3 enseignants mexicains de vivre une expérience enrichissante à l’étranger.

Une fin de saison remarquable pour l'équipe de badminton Kioki du Cégep
Une fin de saison remarquable pour l'équipe de badminton Kioki du Cégep
4 avril 2016
L’équipe Kioki du Cégep de St-Félicien a connu une brillante fin de saison lors du Championnat régional de badminton qui s’est déroulé le samedi 2 avril à La Baie.

L’équipe Kioki du Cégep de St-Félicien a connu une brillante fin de saison lors du Championnat régional de badminton qui s’est déroulé le samedi 2 avril à La Baie.

Joueur ou joueuse de l'année :

Catégorie C : Mathilde LeRoy, championne et Frédéric Lemelin, champion

Catégorie B : Fabien Poirier, champion

Catégorie A : Fannie Bard, championne et Alain Tardif, 3e position

Joueur émérite : Joueur ayant participé à tous les tournois et ayant un bon esprit sportif sur le terrain et envers ses adversaires : en nomination Fabien Poirier et Alain Tardif.

Pour le Gala de fin d’année, voici les résultats de ceux qui sont promus dans une classe supérieure. Critère : Avoir dominé leur classe durant tous les tournois!

Fabien Poirier et Martin Larose : passent du B au A
Mathilde LeRoy et Frédéric Lemelin : passent du C au B.

Il est à noter que cette année, seulement 5 athlètes ont changé de classe dont 4 du Cégep St-Félicien!!!

Félicitations à toute l’équipe pour cette saison remarquable.

Hélène Papillon-Laroche de Roberval reçoit  la médaille académique 2014-2015 du Gouverneur général du Canada
Hélène Papillon-Laroche de Roberval reçoit la médaille académique 2014-2015 du Gouverneur général du Canada
16 mars 2016
M. Gilles Lapointe, directeur général du Cégep de Saint-Félicien, a remis, au nom de Son Excellence, le très honorable David Johnston, la Médaille académique du Gouverneur général du Canada pour l'année 2014-2015 au Cégep de Saint-Félicien à Mme Hélène Papillon-Laroche.

M. Gilles Lapointe, directeur général du Cégep de Saint-Félicien, a remis, au nom de Son Excellence, le très honorable David Johnston, la Médaille académique du Gouverneur général du Canada pour l'année 2014-2015 au Cégep de Saint-Félicien à Mme Hélène Papillon-Laroche.

Hélène a terminé ses études en Sciences de la nature en juin 2015 et étudie actuellement en génie aérospatial à la Polytechnique de Montréal.

La Médaille est remise à l’étudiant ou l’étudiante qui a obtenu les meilleurs résultats académiques au terme de son programme d’études au Cégep de Saint-Félicien.

En 1873, le comte de Dufferin, Gouverneur général du Canada de 1872 à 1878 a créé une médaille pour récompenser le mérite scolaire. Désireux d’encourager l’excellence scolaire dans le nouveau Dominion, le comte de Dufferin, troisième gouverneur général de la Confédération, a donc créé ce qui allait devenir l’une des plus prestigieuses distinctions offertes aux étudiantes et étudiants dans les établissements d’enseignement canadiens – la Médaille académique du Gouverneur général.

Les gouverneurs généraux qui lui ont succédé ont repris à leur compte son objectif et, avec la multiplication des établissements d’enseignement dans le pays, le nombre des médailles décernées chaque année s’est accru régulièrement. La médaille est décernée aux diplômés qui ont obtenu les meilleurs résultats scolaires au terme de leurs études dans une école secondaire, dans un cégep ou une université dont le programme est approuvé.
La direction et le personnel du Cégep de Saint-Félicien félicitent Hélène et lui souhaitent la meilleure des chances dans la poursuite de ses études.

Sur la photo, nous reconnaissons M. Gilles Lapointe, directeur général du Cégep de Saint-Félicien, remettant la Médaille académique du Gouverneur général du Canada à Mme Hélène Papillon-Laroche.
 

La Semaine de la langue française au Cégep
La Semaine de la langue française au Cégep
14 mars 2016
Le Centre d’aide en français est heureux d’annoncer le retour de La Semaine de la langue française au Cégep de Saint-Félicien grâce à la contribution de nombreux commanditaires.

Le Centre d’aide en français est heureux d’annoncer le retour de La Semaine de la langue française au Cégep de Saint-Félicien grâce à la contribution de nombreux commanditaires. Une pléiade d’activités destinées aux étudiants, aux membres du personnel et aux citoyens de la communauté félicinoise figure dans la programmation. Il est encore possible de s’inscrire à nombre d’entre elles, notamment La Dictée du CAF, dictée contée le jeudi 17 mars prochain.

Près de 1 500 $ en prix!

Cliquez ici pour obtenir la programmation de la semaine.

Activité de stérilisation animale au Cégep - un projet de collaboration entre deux programmes d’études
Activité de stérilisation animale au Cégep - un projet de collaboration entre deux programmes d’études
9 mars 2016
Des étudiants finissants en Techniques de santé animale ont accepté avec enthousiasme, malgré un horaire chargé, de participer à une demi-journée de stérilisation. Ainsi, le samedi 27 février dernier, lors de la dernière journée de la SNSAQ 2016, les enseignants Marjorie Besson et Gildas Haméon ont procédé à la stérilisation de quatre chats errants ou abandonnés avec l'aide précieuse de dix étudiants finissants.

Du 21 au 27 février 2016 se déroulait la Semaine nationale de la stérilisation animale au Québec (SNSAQ). S'inscrivant dans le même thème, une équipe d'étudiantes en Techniques du milieu naturel, dans le cadre de leur cours « Gestion de projet en développement durable », a mis sur pied un projet de stérilisation de chats qu'elles ont nommé ChatPardeur.

En effet, Ashley Adams, Jessica Gravel, Mélina Simard et Gabrielle St-Cyr, dévouées à la cause animale, ont organisé diverses activités pour financer leur projet. Afin de mener à bien leur projet, l'équipe de ChatPardeur a contacté les différents acteurs de la santé animale de la région. Ainsi, en collaboration avec le Refuge Animal de Roberval, une première activité de stérilisation a eu lieu à la Clinique Vétérinaire Leclerc Inc. de Saint-Félicien à la fin du mois de janvier. Le département de santé animale du Cégep de Saint-Félicien s'est lui aussi impliqué de façon bénévole dans ce formidable projet. Des étudiants finissants en Techniques de santé animale ont accepté avec enthousiasme, malgré un horaire chargé, de participer à une demi-journée de stérilisation. Ainsi, le samedi 27 février dernier, lors de la dernière journée de la SNSAQ 2016, les enseignants Marjorie Besson et Gildas Haméon ont procédé à la stérilisation de quatre chats errants ou abandonnés avec l'aide précieuse de dix étudiants finissants.

La demi-journée s'est déroulée dans la bonne humeur et les étudiants, qui quitteront dans quelques jours le Collège pour leurs stages de fin d’études, ont pu mettre à profit leurs connaissances pour une bonne cause. L’événement qui a connu un véritable succès est un bel exemple de collaboration entre deux programmes d’études du Cégep de Saint-Félicien. L’activité n’aurait pu se tenir sans la participation et le dévouement de la technicienne en santé animale certifiée, Julie Daigle.

Depuis maintenant quatre ans, c'est en moyenne 225 établissements vétérinaires et une majorité de médecins vétérinaires et de techniciens en santé animale qui participent de différentes manières aux événements de la Journée nationale de stérilisation animale au Québec, devenue la Semaine nationale de la stérilisation animale au Québec depuis cette année. Le trop grand nombre d'abandons d'animaux, ainsi que la surpopulation animale, constituent un problème majeur au Québec. Parmi les gestes posés lors de cette semaine, il y a la stérilisation de chats appartenant à des refuges, des services animaliers ou des organismes qui capturent des chats errants. L'objectif de cette année était de stériliser 1000 chats errants ou abandonnés. Pour de plus amples informations sur la surpopulation animale au Québec et les moyens d’action possibles, nous vous invitons à consulter le site Web : www.sterilisationanimalequebec.info
 

Le programme de bourses Produits forestiers Résolu est de retour!
Le programme de bourses Produits forestiers Résolu est de retour!
9 mars 2016
Produits forestiers Résolu est fier d’encourager les étudiants du Cégep de Saint-Félicien admis à l’université dans un programme de génie (chimique, électrique, mécanique forestier ou industriel) ou sciences appliquées reliées aux pâtes et papiers. Cinq bourses d’études de 1 000 $ chacune seront attribuées en plus d’un stage rémunéré d’une valeur de 8 000 $ au service technique et environnement – volet pâtes et papiers.

La période de mise en candidature est lancée pour le programme de bourses Produits forestiers Résolu pour une 2e année consécutive. 

En effet, Produits forestiers Résolu est fier d’encourager les étudiants du Cégep de Saint-Félicien admis à l’université dans un programme de génie (chimique, électrique, mécanique forestier ou industriel) ou sciences appliquées reliées aux pâtes et papiers. Cinq bourses d’études de 1000 $ chacune seront attribuées en plus d’un stage rémunéré d’une valeur de 8000 $ au service technique et environnement – volet pâtes et papiers.


CONDITIONS D'ADMISSIBILITÉ

  • Compléter le formulaire de demande de bourse
  • Être inscrit à temps complet dans un programme du Cégep de Saint-Félicien donnant accès à des études universitaires en génie ou sciences appliquées reliées aux pâtes et papiers
  • Être admis dans un programme en génie ou sciences appliquées reliées aux pâtes et papiers dans un établissement universitaire

Les candidats sélectionnés devront prouver leur inscription à plein temps dans un établissement universitaire
(attestation du bureau du registraire confirmant l’admission et l’inscription au programme de génie)

Pour en savoir plus pour poser ta candidature : www.cegepstfe.ca/boursesresolu

Fais vite, date limite pour déposer ta candidature : 1er avril 2016

Gabriella Fornerod, étudiante en Techniques du milieu naturel, représentera  le Cégep à la 5e édition du Prix collégial du cinéma québécois
Gabriella Fornerod, étudiante en Techniques du milieu naturel, représentera le Cégep à la 5e édition du Prix collégial du cinéma québécois
25 février 2016
Le Cégep de Saint-Félicien a participé pour une 3e année consécutive au Prix collégial du cinéma québécois (PCCQ) qui mettait en valeur 5 longs-métrages québécois. Ces films ont été vus par plus de 1200 étudiants à travers 54 collèges du Québec qui doivent déterminer le meilleur long-métrage de l’année.

Le Cégep de Saint-Félicien a participé pour une 3e année consécutive au Prix collégial du cinéma québécois (PCCQ) qui mettait en valeur 5 longs-métrages québécois. Ces films ont été vus par plus de 1200 étudiants à travers 54 collèges du Québec qui doivent déterminer le meilleur long-métrage de l’année.

Les 17 participants du Cégep de Saint-Félicien qui provenaient de différents programmes d’études ont passé 2 jours à huis clos à la salle Azimut du Collège pour visionner les 5 films et sélectionner leur coup de cœur. La diversité des films a permis une incursion dans le monde du cinéma québécois, de ses créateurs et de l’identité culturelle québécoise et provoqué des débats riches et des critiques aiguisées. Au terme du processus, Gabriella Fornerod, étudiante en Techniques du milieu naturel, a été choisie pour défendre le choix de ses collègues lors d’une grande délibération qui se déroulera à Québec les 18 et 19 mars prochain. À la fin de cette plénière provinciale, un seul film sera élu film de l’année 2015 par les étudiants.

Le film gagnant pour les participants du Cégep de Saint-Félicien est « Chorus » de François Delisle, suivi ex aequo en 2e position par « Corbo » de Mathieu L. Denis et « Félix et Meira » de Maxime Giroux.

Félicitations à Gabriella Fornerod pour son engagement et la qualité de son implication dans cette grande fête du cinéma québécois!

Sur la photo : Gabriella Fornerod, étudiante en Techniques du milieu naturel, qui représentera les étudiants du Cégep de Saint-Félicien à la plénière provinciale du PCCQ accompagnée de Boran Richard, professeur en cinéma au Cégep de Saint-Félicien.
 

Quatre diplômés en Techniques de santé animale du Cégep obtiennent la certification ENTSA
Quatre diplômés en Techniques de santé animale du Cégep obtiennent la certification ENTSA
23 février 2016
Le département du programme Techniques de santé animale du Cégep de Saint-Félicien a récemment appris que quatre de ses anciens étudiants ont réussi l’Examen National des Techniciens en Santé Animale (ENTSA). En effet, Joanie Chayer, Victor Gilbert-Tremblay, Amy Lebel et Justine Léger ont obtenu cette certification reconnue dans tout le Canada et les États-Unis.

Le département du programme Techniques de santé animale du Cégep de Saint-Félicien a récemment appris que quatre de ses anciens étudiants ont réussi l’Examen National des Techniciens en Santé Animale (ENTSA). En effet, Joanie Chayer, Victor Gilbert-Tremblay, Amy Lebel et Justine Léger ont obtenu cette certification reconnue dans tout le Canada et les États-Unis.

L’Examen National des Techniciens en Santé Animale (ENTSA) a pour objectif de continuer la standardisation de la profession de techniciens en santé animale (TSA) en Amérique du Nord. Il s’agit d’un examen composé de 170 questions, formulées par des vétérinaires et des techniciens en santé animale provenant de tous les domaines de la profession. L’examen est validé par le « Veterinary technician Testing Committee ». Depuis une dizaine d’années, l’ENTSA est utilisé au Canada et aux États-Unis par les associations de techniciens en santé animale, dont l’Association des techniciens en santé animale du Québec (ATSAQ). Les techniciens qui réussissent l’examen deviennent des « Techniciens en santé animale certifiés ».

À ce jour, la certification n’est pas obligatoire au Québec, mais elle pourrait être en voie de le devenir. La réussite de cet examen garantit une conformité et un niveau élevé de compétences des TSA. De plus, dans certains milieux de travail, un technicien certifié aura accès à de meilleures conditions de travail.

Le Cégep de Saint-Félicien et tous les enseignants et techniciens du département de santé animale félicitent Joanie, Victor, Amy et Justine pour cet accomplissement. Nul doute que leur contribution à la profession sera considérable et qu’ils feront rayonner le métier de technicien en santé animale.
 

« La persévérance, c’est l’affaire de tous! » au Cégep
« La persévérance, c’est l’affaire de tous! » au Cégep
22 février 2016
Le Cégep de Saint-Félicien a souligné la persévérance de ses étudiants et des acteurs qui contribuent chaque jour à la réussite de ces derniers lors de la Semaine de la persévérance scolaire, qui s’est déroulée du 15 au 19 février sous le thème « La persévérance, c’est l’affaire de tous! ».

Le Cégep de Saint-Félicien a souligné la persévérance de ses étudiants et des acteurs qui contribuent chaque jour à la réussite de ces derniers lors de la Semaine de la persévérance scolaire, qui s’est déroulée du 15 au 19 février sous le thème « La persévérance, c’est l’affaire de tous! ».

En effet, un comité composé d’étudiants et d’employés de différents services du Collège a organisé plusieurs activités pour sensibiliser la communauté collégiale à la persévérance scolaire : une exposition de livres au Centre de documentation, des circuits d’habiletés physiques, un kiosque présentant des trucs et des outils pour favoriser la persévérance, un « vox-pop » et un sondage récoltant des témoignages d’étudiants, une chaîne de messages d’encouragement entre les enseignants et les étudiants, mais également entre les membres du personnel.

La Semaine de la persévérance scolaire au Cégep de Saint-Félicien a connu un grand succès grâce à l’implication et la participation de l’ensemble de la communauté collégiale. Visitez la page Facebook du Collège pour en savoir plus sur les activités organisées et le mouvement de messages d’encouragement.

<1 2 3
4
5 >