Archives Nouvelles

Trois étudiants du Cégep raflent tous les honneurs du concours régional de recherche en histoire
Trois étudiants du Cégep raflent tous les honneurs du concours régional de recherche en histoire
12 mai 2016
Le Cégep de Saint-Félicien a remporté tous les honneurs lors de l’édition 2016 du Concours de recherche en histoire Unifor-Fonds de Solidarité FTQ.

Le Cégep de Saint-Félicien a remporté tous les honneurs lors de l’édition 2016 du Concours de recherche en histoire Unifor-Fonds de Solidarité FTQ. Camille Legrand, étudiante en Techniques de tourisme a remporté le premier prix et une bourse de 1 500 $ pour sa recherche sur l’histoire des transports dans la région à partir de l’exemple de Roberval. Son travail lui a mérité également le prix « Coup de cœur » (500 $) qui récompense la meilleure recherche des niveaux secondaire, collégial et universitaire.

Par ailleurs, Simon Duchesne, étudiant en Sciences humaines a remporté le deuxième prix de 1 000 $ pour sa recherche « La route 167; Chibougamau-Saint-Félicien ». Enfin, Pierre-Olivier Lemay également étudiant en Sciences humaines a remporté le troisième prix de 500 $ pour sa recherche « Le développement des voies de communication au Saguenay−Lac-Saint-Jean ».

La cérémonie de remise des prix s’est déroulée le 11 mai au Café-Théâtre Côté-Cour de Jonquière.

Sur la photo, nous reconnaissons (de gauche à droite) : Simon Duchesne, Camille Legrand et Pierre-Olivier Lemay.
 

Défilé de mode fourrure - De la tradition à la modernité
Défilé de mode fourrure - De la tradition à la modernité
10 mai 2016
Mettant à l’honneur l’histoire et les savoir-faire des Premières Nations, qui depuis plus de quatre siècles ont parcouru la forêt boréale en quête de fourrures afin d’en faire le commerce, le défilé de mode fourrure se tiendra le 15 octobre prochain au Cégep de Saint-Félicien à compter de 18 h sous la présidence d’honneur de messieurs Serge Harvey et Gilles Lapointe.

Mashteuiatsh, le mardi 10 mai 2016 – La Fondation de l’héritage culturel autochtone, en collaboration avec Forêt modèle du Lac-Saint-Jean (FMLSJ) et le Cégep de St-Félicien est fière de vous annoncer un défilé de mode fourrure haut en couleur.

Mettant à l’honneur l’histoire et les savoir-faire des Premières Nations, qui depuis plus de quatre siècles ont parcouru la forêt boréale en quête de fourrures afin d’en faire le commerce, cet événement rassembleur se tiendra le 15 octobre prochain au Cégep de Saint-Félicien à compter de 18 h sous la présidence d’honneur de messieurs Serge Harvey et Gilles Lapointe.

Depuis les trente dernières années, le commerce de la fourrure a été durement touché par l’arrivée de produits synthétiques. Depuis peu, on constate que de nouveaux marchés émergent et l’espoir d’une reprise de ce secteur d’activité économique permettra de valoriser les produits de la fourrure fabriqués par les commerçants et designers issus des Premières Nations du Québec et leurs partenaires.

Selon M. Serge Harvey, président du groupe de travail de la table fourrure nordique du sommet économique régional, cet événement de visibilité permettra de faire connaître les entrepreneurs du domaine de la fourrure du territoire et issus des Premières Nations, susciter l’innovation et le développement de collections traditionnelles issues des savoirs ancestraux.

Le cégep de St-Félicien, fier partenaire du pôle fourrure nordique, représenté par M. Gilles Lapointe, espère également redonner un second souffle à l’industrie de la fourrure au Québec avec la conception d’une formation sur l’apprêtage traditionnel, formation offerte par le Service aux entreprises et aux collectivités du Cégep de St-Félicien dans une perspective de développement durable et local.

Lors de cet événement, la Fondation de l’héritage culturel autochtone tiendra un souper-bénéfice permettant de soutenir les activités de la Société d’histoire et d’archéologie de Mashteuiatsh (SHAM). Il va sans dire que la sauvegarde et la mise en valeur de la culture des Pekuakamiulnuatsh est au coeur de la mission de la SHAM et qu'afin de permettre un plus grand rayonnement de ses activités, tant au niveau local que régional, la Fondation de l’héritage culturel autochtone soutiendra financièrement la réalisation des projets de développement culturel et touristique de la SHAM.

Sur la photo (de gauche à droite) : M. Gilles Lapointe, directeur général du Cégep de Saint-Félicien, M. Nelson Robertson, président de la Fondation de l'héritage culturel autochtone et M. Serge Harvey, directeur général de la Forêt modèle du Lac-Saint-Jean.


-30-

Source : Société d’histoire d’archéologie de Mashteuiatsh
Isabelle Genest, directrice générale
418-275-4842

 Les étudiants en Techniques de santé animale remettent un don à la Fondation BEA
Les étudiants en Techniques de santé animale remettent un don à la Fondation BEA
5 mai 2016
Les étudiants en Techniques de santé animale du Cégep de Saint-Félicien sont fiers de remettre un chèque de 293,30 $ à la fondation pour le bien-être des animaux de compagnie du Québec (BEA) pour une deuxième année consécutive.

Les étudiants en Techniques de santé animale du Cégep de Saint-Félicien sont fiers de remettre un chèque de 293,30 $ à la fondation pour le bien-être des animaux de compagnie du Québec (BEA) pour une deuxième année consécutive.

Cette fondation provinciale, appuyée par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ), vise à supporter financièrement et par divers outils et services, les organismes de bienfaisance reconnus et qualifiés qui œuvrent dans le domaine des animaux de compagnie au Québec. L’argent amassé par le biais des Lave-o-chien sert également à l’enrichissement de l’environnement des animaux hébergés au cégep ainsi qu’à des activités parascolaires à caractère pédagogique.

Sur la photo : Sabrina Pilon et Lydia Bouchard, organisatrices des Lave-o-chien cette année. On aperçoit aussi quelques-uns des étudiants impliqués ainsi que la Dre Hélène Morrissette, enseignante.
 

Renée-Claude Caron reçoit  la médaille d’or de l’Institut forestier du Canada
Renée-Claude Caron reçoit la médaille d’or de l’Institut forestier du Canada
3 mai 2016
Renée-Claude Caron, finissante en Techniques du milieu naturel de la voie de spécialisation « Aménagement de la ressource forestière », a obtenu la Médaille d’or de l’Institut forestier du Canada pour le Cégep de Saint-Félicien.

Renée-Claude Caron, finissante en Techniques du milieu naturel de la voie de spécialisation « Aménagement de la ressource forestière », a obtenu la Médaille d’or de l’Institut forestier du Canada pour le Cégep de Saint-Félicien.

Renée-Claude est reconnue par ses pairs comme étant déjà professionnelle et dotée d’une curiosité très aiguisée. Sa forte propension à aider les autres est appréciée en classe et on reconnaît en elle la citoyenne engagée. Renée-Claude va au fond des choses pour toute question touchant ses études en foresterie. Ses qualités d’étudiante intéressée lui confèrent une vision claire de l’aménagement durable des forêts du Québec. Nul ne doute qu’elle sera un atout important dans son milieu de travail.

Chaque année, l’Institut remet cette médaille à un diplômé ayant démontré une performance remarquable pour les universités et les écoles techniques offrant de la formation dans le domaine forestier.

Le Cégep de Saint-Félicien félicite Renée-Claude et lui souhaite la meilleure des chances dans la poursuite de sa carrière. En plus de recevoir la Médaille d’or de l’Institut forestier du Canada, Renée-Claude a reçu une bourse de 100 $, gracieuseté de la Coopérative étudiante.

Sur la photo, nous reconnaissons Renée-Claude Caron en compagnie de Mme Sylvie Prescott, directrice des études du Cégep de Saint-Félicien.
 

Maude Tremblay et Laurence Bouchard  remportent le  « Prix de l’écoresponsabilité » à la finale nationale  du concours scientifique intercollégial Science, on tourne!
Maude Tremblay et Laurence Bouchard remportent le « Prix de l’écoresponsabilité » à la finale nationale du concours scientifique intercollégial Science, on tourne!
2 mai 2016
Maude Tremblay et Laurence Bouchard, étudiantes en Sciences de la nature 1re année, ont remporté le « Prix de l’écoresponsabilité » de la finale nationale du concours scientifique intercollégial Science, on tourne! samedi dernier au Cégep de Trois-Rivières.

Maude Tremblay et Laurence Bouchard, étudiantes en Sciences de la nature 1re année, ont remporté le « Prix de l’écoresponsabilité » de la finale nationale du concours scientifique intercollégial Science, on tourne! samedi dernier au Cégep de Trois-Rivières. Elles se sont démarquées en respectant le mieux les critères de réduction, de réutilisation et de recyclage des matériaux, ainsi que l’énergie utilisée et la valorisation dans leur projet. Une bourse de 1 000 $ leur a été remise par Hydro-Québec.

Des 32 équipes qui ont participé au concours scientifique, 14 ont réussi le défi, dont notre équipe locale qui a terminé avec une excellente 9e position. À noter que le Cégep de Saint-Félicien était la seule équipe toute féminine, en plus d’être parmi les seules à leur première année collégiale.

Le Cégep de Saint-Félicien félicite Maude et Laurence pour leur brillante performance et leur souhaite la meilleure des chances dans la poursuite de leurs études.

Le concours Science, on tourne! vise à favoriser, chez les jeunes des collèges et les membres du personnel ainsi que dans le public en général, une meilleure compréhension des différents aspects de la science et de la technologie, dans une perspective plus large de développement de la culture scientifique.

Sur la photo, Martin Lepage, enseignant en chimie au Collège Laflèche qui remet le certificat au nom d’Hydro-Québec aux gagnantes, Laurence Bouchard et Maude Tremblay.
 

Expo-Sciences 2016
Expo-Sciences 2016
25 avril 2016
La 42e édition de l’Expo-Sciences s’est déroulée les 21 et 22 avril au Cégep de Saint-Félicien. Les gagnants ont été couronnés parmi les 19 kiosques de nature scientifique répartis en biologie, chimie, mathématiques et physique. Les Bleuets sauvages de Saint-Félicien, partenaire majeur de l’événement, a remis une bourse de 1 000 $ à une équipe, pigée au hasard, parmi les gagnants du 1er prix des quatre groupes de participants.

La 42e édition de l’Expo-Sciences s’est déroulée les 21 et 22 avril au Cégep de Saint-Félicien. Les gagnants ont été couronnés parmi les 19 kiosques de nature scientifique répartis en biologie, chimie, mathématiques et physique. Les Bleuets sauvages de Saint-Félicien, partenaire majeur de l’événement, a remis une bourse de 1 000 $ à une équipe, pigée au hasard, parmi les gagnants du 1er prix des quatre groupes de participants. Quatre partenaires financiers ont été associés à l’activité, tous diplômés en Sciences de la nature du Cégep de Saint-Félicien :

Pharmacie Familiprix Maxime Sasseville et Valéry Madore de St-Félicien (Jean-François Sasseville)
1er prix : Florence Lamontagne et Michelle Renaud - Ça plane pour moi!
2e prix : Sandrine Mailloux et Daniel Migneault - Manger ses émotions

Clinique chiropratique Roberval (Anabelle Larouche)
1er prix : Sandrine Tremblay et Catherine Vallée - L’acné contre-attaque
2e prix : Louis Boivin et James Harvey - Les amis du magnétisme

Kevin Girard M.D. de Saint-Félicien (Kevin Girard)
1er prix : Jésis Bouchard, Philippe Gaudreault et Mégane Gauthier - Acides aminés en action
2e prix : Émilie Grenon et William Lacasse - Nos amis les pro…biotiques!

Clinique vétérinaire Leclerc de Saint-Félicien (Marjorie Besson)
1er prix : Clara Girard et Émilie Pagé - Il y a de quoi cétoner
2e prix : Marie-Danielle Gauthier et Élisabeth Martin - Une efficacité rythmée

Kiosque le plus populaire
Virginie Boudreau-Larouche et Andréanne Fortin - La photophobie : un phénomène éblouissant!

Kiosque le plus écoresponsable
Florence Lamontagne et Michelle Renaud - Ça plane pour moi!

Le Cégep de Saint-Félicien félicite tous les participants qui ont pris part à la 42e édition de l’Expo-Sciences. Le Collège en profite pour remercier les partenaires financiers, les juges bénévoles et le comité organisateur qui ont fait un succès de cet événement.

Sur la photo « Kiosque écoresponsable » : Nous reconnaissons (de gauche à droite) : M. Steeve Martel, coordonnateur aux ressources matérielles au Cégep de Saint-Félicien, en compagnie de l’équipe gagnante de l’événement : Florence Lamontagne et Michelle Renaud pour leur projet « Ça plane pour moi ! ».

Sur la photo « Kiosque populaire » : Nous reconnaissons (de gauche à droite) : M. Marc Renaud, enseignant en Sciences de la nature, en compagnie de l’équipe gagnante : Virginie Boudreau-Larouche et Andréanne Fortin pour leur projet « La photophobie : un phénomène éblouissant! ».

Sur la photo « Bleuets sauvages du Québec » : Nous reconnaissons (de gauche à droite) : M. Pascal Hudon, directeur des usines chez Bleuets sauvages du Québec, en compagnie de l’équipe gagnante : Clara Girard et Émilie Pagé. Les étudiantes ont gagné une bourse de 1 000 $ pour leur projet « Il y a de quoi cétoner ».


 

Des finissantes en Techniques du milieu naturel du Cégep innovent avec la création d’une cuisine collective étudiante
Des finissantes en Techniques du milieu naturel du Cégep innovent avec la création d’une cuisine collective étudiante
21 avril 2016
À l’hiver 2015, un groupe de finissantes du programme Techniques du milieu naturel du Cégep de Saint-Félicien a mis sur pied l’organisation d’une cuisine collective étudiante, l’équipe des Festins collectifs : Les Mangetouts en cuisine, dans le cadre du cours Gestion de projet en développement durable.

À l’hiver 2015, un groupe de finissantes du programme Techniques du milieu naturel du Cégep de Saint-Félicien a mis sur pied l’organisation d’une cuisine collective étudiante, l’équipe des Festins collectifs : Les Mangetouts en cuisine, dans le cadre du cours Gestion de projet en développement durable.

Ce projet a été créé dans le but de réduire ou d’éliminer, dans la mesure du possible, le gaspillage alimentaire produit par les étudiants et le personnel du Cégep de Saint-Félicien en plus de les sensibiliser à cette problématique. Puisqu’un tiers de la production globale de denrées alimentaires dédiée à la consommation, soit 1,3 milliard de tonnes d'aliments, est gaspillée chaque année dans le monde, l’équipe a voulu contrer ce problème à petite échelle. C’est aussi dans cette optique que le Marché Marc Desbiens-IGA s’est associé au projet en fournissant des fruits et légumes périssables afin de contribuer à l’épanouissement social et monétaire des membres des cuisines collectives étudiantes, de même qu’à l’atténuation des impacts environnementaux qu’engendre le gaspillage alimentaire.

Ce groupe, composé de Mira Turbide-Chevarie, Gabriella Fornerod, Mahée-Ly Bouchard et Alyssa Girard, a permis d’offrir aux étudiants(es) du Cégep de Saint-Félicien des repas sains à moindre coût, et ce, d’une à deux fois par mois. La convivialité présente lors des cuisines collectives favorise les échanges culturels et culinaires, tout en laissant place aux rires et à la joie de vivre. Le nombre de participants varie selon les semaines, pouvant aller de 10 à 30 étudiants(es). Ceux-ci reviennent plusieurs fois au cours de l’année, toujours aussi heureux de repartir le ventre plein et les pots remplis.

À l’automne 2016, l’équipe des Festins collectifs : Les Mangetouts en cuisine sera gérée par de nouvelles finissantes, soit Ariane Houle, Isabelle Lalande et Catherine Therrien. Plusieurs efforts ont été déployés par l’équipe des Festins collectifs : Les Mangetouts en cuisine afin de conclure des partenariats avec le milieu, que ce soit avec les Chevaliers de Colomb pour le lieu d’échange, la Ville de Saint-Félicien pour le prêt de la salle ou le Centre d’Action Bénévole de St-Félicien concernant le prêt d’articles de cuisine. Un bel exemple d’entraide à reproduire où que vous soyez!
 

Prix littéraire des collégiens, « L’année la plus longue » ardemment défendu
Prix littéraire des collégiens, « L’année la plus longue » ardemment défendu
19 avril 2016
Les 14 et 15 avril derniers avaient lieu les délibérations nationales du Prix littéraire des collégiens.

Les 14 et 15 avril derniers avaient lieu les délibérations nationales du Prix littéraire des collégiens. Des cinq livres en lice, les trois ayant obtenu le meilleur pointage suite au vote des étudiants et des étudiantes des collèges participant furent « Six degrés de liberté » de Nicolas Dickner,
« L’année la plus longue » de Daniel Grenier et « La nageuse au milieu du lac » de Patrick Nicol. Ce fut également les titres retenus par les élèves de notre collège.

Charles Sirisawat-Larouche, étudiant en Arts, lettres et communication, est allé défendre à Québec à coups de mots bien placés LE premier choix des étudiants du Cégep de Saint-Félicien, soit « L’année la plus longue ». Après un peu plus de trois heures de délibérations houleuses et un vote qui s’annonçait au départ serré, le livre couronné a été « L’année la plus longue » de Daniel Grenier. L’auteur se trouvait d’ailleurs parmi nous, de même que Nicolas Dickner et Patrick Nicol, lors de l’annonce du gagnant. Daniel Grenier, très ému par la nouvelle, a adressé aux étudiants et aux étudiantes des mots empreints de fierté. Il était manifestement honoré de recevoir ce prix décerné par de jeunes lecteurs passionnés.

Sur la photo, Charles Sirisawat-Larouche, étudiant en Arts, lettres et communication du Cégep de Saint-Félicien.
 

Mireille Allard gagne le premier prix du concours  du département de mathématiques pour une deuxième année
Mireille Allard gagne le premier prix du concours du département de mathématiques pour une deuxième année
18 avril 2016
Mireille Allard, étudiante en Sciences de la nature 2e année du Cégep de Saint-Félicien, a obtenu le meilleur résultat au concours mathématique organisé par le département de mathématiques, et ce, pour une deuxième année.

Mireille Allard, étudiante en Sciences de la nature 2e année du Cégep de Saint-Félicien, a obtenu le meilleur résultat au concours mathématique organisé par le département de mathématiques, et ce, pour une deuxième année.
Pour sa performance, elle a reçu une bourse de 75 $ offerte par le Collège.

Alexandre Huot, étudiant en Sciences de la nature 2e année, a terminé au deuxième rang en remportant un chèque cadeau d’une valeur de 40 $ de la Coopérative étudiante du Cégep de Saint-Félicien. Pour sa troisième position, Maude Tremblay, étudiante en Sciences de la nature 1re année, a reçu un chèque cadeau de 25 $ également offert par la Coopérative étudiante.

Le Cégep de Saint-Félicien félicite tous les étudiants qui ont participé à cette compétition.

Sur la photo, M. Gilles Lapointe, directeur général du Cégep de Saint-Félicien en compagnie de Mireille Allard, étudiante en Sciences de la nature 2e année, gagnante du concours mathématique.
 

Nouvelle certification pour le programme Techniques du milieu naturel - voie de spécialisation Protection de l'environnement
Nouvelle certification pour le programme Techniques du milieu naturel - voie de spécialisation Protection de l'environnement
13 avril 2016
Le Cégep de Saint-Félicien est fier d’annoncer son entente de partenariat avec le Réseau Environnement, le plus important regroupement de spécialistes en environnement au Québec, quant à l’obtention de la Certification québécoise des techniciens en caractérisation et réhabilitation de sites pour son programme Techniques du milieu naturel, voie de spécialisation Protection de l’environnement.

Le Cégep de Saint-Félicien est fier d’annoncer son entente de partenariat avec le Réseau Environnement, le plus important regroupement de spécialistes en environnement au Québec, quant à l’obtention de la Certification québécoise des techniciens en caractérisation et réhabilitation de sites pour son programme Techniques du milieu naturel, voie de spécialisation Protection de l’environnement.

La Certification québécoise des techniciens en caractérisation et réhabilitation de sites permet d’uniformiser la formation donnée aux spécialistes du domaine des sols contaminés et est une preuve d’application des meilleures pratiques dans le domaine. Elle permet également de combler un vide existant en matière de validation des compétences théoriques et acquises sur le terrain par les spécialistes du domaine. Ainsi, les techniciens au cheminement et compétences variables en la matière peuvent obtenir la confirmation de leurs bonnes pratiques.

Par conséquent, la cohorte 2016 des trente (30) finissants en Techniques du milieu naturel – voie de spécialisation Protection de l’environnement du Cégep de Saint-Félicien sera admissible à la Certification québécoise des techniciens en caractérisation et réhabilitation de sites du Réseau Environnement.

« Cette certification est une excellente nouvelle pour notre cégep et nos étudiants en Techniques du milieu naturel. Notre programme a été évalué par un comité d’experts du Réseau Environnement et il répond aux besoins de l’industrie. Nos finissants de la voie de spécialisation Protection de l’environnement bénéficieront d’une reconnaissance du milieu dès leur entrée sur le marché du travail » a affirmé Mme Sylvie Prescott, directrice des études du Cégep de Saint-Félicien.

« Les membres de Réseau Environnement ont constaté que la qualité et l’uniformité des travaux de terrain dans le secteur des terrains contaminés sont variables. Ce secteur, dont l’expertise est reconnue, a parfois mauvaise presse par les agissements de spécialistes qui ne possèdent pas les acquis pour agir dans ce champ d’action. C’est donc pour améliorer la qualité des travaux effectués et faire la promotion des meilleures pratiques environnementales que Réseau Environnement a mis sur pied cette certification qui répond aux besoins de l’industrie » a déclaré Jean Lacroix, président-directeur général de Réseau Environnement. Les exigences d’accession et de passage de la certification suivront les exigences du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.


À propos de Réseau Environnement
Réseau Environnement est actif depuis plus de 50 ans et est le plus important regroupement multisectoriel de spécialistes en environnement au Québec, dont la mission est de promouvoir les bonnes pratiques et l’innovation en environnement. Réseau Environnement représente aujourd’hui plus de 2 700 membres, dont font partie
250 municipalités, 350 entreprises ainsi qu’une vingtaine d’organismes gouvernementaux et parapublics. Il regroupe une quarantaine de comités techniques, prend position sur une vingtaine de dossiers techniques annuellement, offre plusieurs programmes de soutien à la gestion environnementale aux municipalités, est l’organisateur d’Americana et l’éditeur de la revue Vecteur Environnement.


Sur la photo, nous reconnaissons, les finissants en Techniques du milieu naturel – voie de spécialisation Protection de l’environnement accompagnés de leurs enseignants.
 

<1 2
3
4 5 >