Archives Nouvelles

Le Regroupement des cégeps de régions salue l'annonce du ministre Boulet
Le Regroupement des cégeps de régions salue l'annonce du ministre Boulet
19 mai 2022
Le Regroupement des cégeps de régions (RCR) est enthousiaste de l'annonce du gouvernement du Québec d'investir 80 millions de dollars sur 4 ans pour inciter les étudiants étrangers à se diriger vers des études supérieures dans les établissements d'enseignement postsecondaires en français de région.

Le Regroupement des cégeps de régions (RCR) est enthousiaste de l’annonce du gouvernement du Québec d’investir 80 millions de dollars sur quatre ans pour inciter les étudiants étrangers à se diriger vers des études supérieures dans les établissements d’enseignement postsecondaires en français de région. Le RCR applaudit la volonté du gouvernement de mettre en valeur les régions du Québec, de contribuer à la régionalisation de l’immigration et de favoriser l’établissement durable d’étudiants étrangers dans les régions de la province.

Cette nouvelle mesure, dont l’entrée en vigueur est prévue pour l’automne 2023, permettra d’exempter les étudiants étrangers des paiements de droits de scolarité supplémentaires qui sont habituellement applicables à cette catégorie d’étudiants. Pour être admissibles, les étudiants étrangers doivent être inscrits à temps plein dans un établissement d’enseignement supérieur en région (à l’extérieur de la métropole) dans un programme des secteurs suivants :

  • Éducation ;
  • Éducation à la petite enfance ;
  • Génie ;
  • Santé et services sociaux ;
  • Technologies de l’information.

Citation
« Nous nous réjouissons de l’annonce concernant la régionalisation de l’immigration et nous réitérons l’importance de faire rayonner nos établissements d’enseignement régionaux. »
– Marie-Claude Deschênes, directrice générale du Cégep de La Pocatière et présidente du Regroupement des cégeps de régions.

À propos du Regroupement des cégeps de régions
Le Regroupement des cégeps de régions est constitué de 12 cégeps membres établis dans cinq régions administratives du Québec, soit l’Abitibi-Témiscamingue, le Bas-Saint-Laurent, la Côte-Nord, la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et le Saguenay–Lac-Saint-Jean. Le RCR a pour objectifs principaux de se concerter et de se positionner afin d’assurer une offre de formation complète, accessible et adaptée pour les régions dites « éloignées ». Le Regroupement contribue à identifier des solutions favorisant le développement régional, l’occupation optimale du territoire québécois ainsi que la vitalité économique des régions et en assure la mise en oeuvre pour des régions encore plus fortes.

https://cegepsderegions.ca/

Pour tout renseignement
Myriam Bérubé TACT 418 717-5627 mberube@tactconseil.ca
 

CAPSULE TEMPORELLE ET CHANSON POUR LA CLÔTURE  DU 50E ANNIVERSAIRE DU CÉGEP
CAPSULE TEMPORELLE ET CHANSON POUR LA CLÔTURE DU 50E ANNIVERSAIRE DU CÉGEP
17 mai 2022
Le Cégep de St-Félicien a tenu une activité de clôture de son 50e anniversaire ce midi à la Place centrale. Pour l'occasion, madame Sylvie Prescott, directrice générale, a procédé à la fermeture de la capsule temporelle du Cégep destinée à n'être ouverte qu'en 2071.

Le Cégep de St-Félicien a tenu une activité de clôture de son 50e anniversaire ce midi à la Place centrale. Pour l’occasion, madame Sylvie Prescott, directrice générale, a procédé à la fermeture de la capsule temporelle du Cégep destinée à n’être ouverte qu’en 2071.

« Cette capsule temporelle est un héritage précieux des étudiants et des enseignants qui ont participé pour chaque programme d’études et discipline de la formation générale. C’est une empreinte que nous laissons aux générations futures. Ce coffre contient des messages et des objets qui NOUS représentent comme Cégep actuellement. Les prochains enseignants, étudiants, conseillers, techniciens, directeurs ne pourront l’ouvrir qu’en 2071, a mentionné, la directrice générale du Cégep.

L’événement de clôture a également été l’occasion de dévoiler une chanson sous le thème des 50 ans de l’institution écrite et composée par messieurs Gaétan Morin et Steeve Gagné devant les étudiants et les membres du personnel qui ont participé à l’activité.

Pour son demi-siècle d’existence, rappelons que le Cégep a collaboré avec la Société historique du Saguenay à la conception d’un numéro thématique de la revue Saguenayensia. Cette revue a été rédigée principalement par madame Édith Gagné et monsieur Régis Thibeault, historiens et enseignants du Collège en collaboration avec d’autres acteurs importants de l’histoire de l’établissement d’enseignement supérieur, notamment par le témoignage de monsieur Réjean Girard, étudiant de la première cohorte au Centre d’études collégiales à Chibougamau et enseignant par la suite.

Un tournage d’un vox pop où la communauté collégiale décrit en quelques mots le Cégep et leur vision de celui-ci dans 50 ans a aussi été réalisé cette année et diffusé sur les réseaux sociaux. Enfin, un Pub Quizz spécial 50e s’est tenu en décembre dernier où les étudiants, les membres du personnel et les retraités ont pu se remémorer de beaux souvenirs en plus d’en apprendre un peu plus sur l’histoire du Cégep.

LAURÉATS DU PROGRAMME FORCES AVENIR
LAURÉATS DU PROGRAMME FORCES AVENIR
16 mai 2022
Le Cégep de St-Félicien tient à féliciter les lauréats locaux du programme Forces Avenir qui vise à souligner l'engagement d'étudiants et de membres du personnel.

Le 10 mai dernier a eu lieu l’événement Bourses au mérite 2022. Lors de cette soirée, les lauréats locaux de Forces AVENIR ont été dévoilés. Ce programme vise à reconnaître, à honorer et à promouvoir l’engagement d’étudiants et de membres du personnel. Le Cégep de St-Félicien tient à féliciter tous les récipiendaires de ce prix hautement mérité.

Dans la catégorie Avenir Étudiant engagé : Rosalie Guay

 

Dans la catégorie Avenir étudiant persévérant : Victor Verreault

 

Dans la catégorie Avenir personnel engagé : Steeve Gagné

 

Dans la catégorie Avenir entraide, paix et justice : Amigo frigo (Éliane Dallaire, Élisabeth Landry, Thibault Fonteneau, Téo Blanchouin, Jason Ruel et Fabienne Hamel-Michaud)

 

Dans la catégorie Avenir environnement : MiniFÉ (Simon Villemure-Dostaler, Hugo Barrette, Emmanuelle Moquin et Sabrina Chartier)

Le projet MiniFé a d’ailleurs été sélectionné pour participer à la grande finale provinciale lors d’un gala qui aura lieu au Capitole de Québec le 28 septembre prochain. Nous vous souhaitons la meilleure des chances.

Félicitations à tous les récipiendaires, votre implication contribue de faire du Cégep de St-Félicien un milieu de vie exceptionnel.

Jalen Gauthier remporte une bourse de 500 $ du Conseil de l'industrie forestière du Québec
Jalen Gauthier remporte une bourse de 500 $ du Conseil de l'industrie forestière du Québec
13 mai 2022
Jalen Gauthier, finissant en Technologie de la transformation des produits forestiers, a reçu une bourse de 500 $ du Conseil de l'industrie forestière du Québec. Cette récompense vise à promouvoir l'importance d'une relève professionnelle dans l'industrie forestière.

Depuis 2019, le Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ) décerne des bourses aux finissants de centres de formation professionnelle et d’établissements d’enseignement collégial et universitaire afin de promouvoir l’importance d’une relève professionnelle et de réaffirmer ainsi la position de l’industrie forestière auprès des futurs travailleurs du milieu.

Cette année, c’est Jalen Gauthier, finissant en Technologie de la transformation des produits forestiers et originaire de La Doré, qui a reçu la bourse de 500 $ du CIFQ.

Jalen est toujours curieux d’en savoir plus et d’explorer à fond les sujets qui lui sont présentés. En stage, il s’est vite fait remarquer par les employeurs qui se l’arrachaient en lui offrant un poste répondant à ses intérêts, toutefois, il a préféré poursuivre ses études à l’École de technologie supérieure (ETS) en génie de la production automatisée. Sans nul doute qu’il sera un atout recherché pour optimiser les usines de transformation du bois lors de son entrée sur le marché du travail.

Le Cégep de St-Félicien félicite Jalen et lui souhaite le meilleur des succès dans ses projets.

 

Sur la photo, nous reconnaissons Jalen Gauthier, récipiendaire de la bourse du CIFQ, accompagné de Mme Maude Vallée de la Banque nationale, membre du comité associé du CIFQ.|

Annie Lapierre et Aude Patterson-Hamel reçoivent un  Prix de la ministre de l'Enseignement supérieur
Annie Lapierre et Aude Patterson-Hamel reçoivent un Prix de la ministre de l'Enseignement supérieur
13 mai 2022
Annie Lapierre, conseillère pédagogique et Aude Patterson-Hamel, enseignante au Service aux entreprises et aux collectivités ont remporté un Prix de la ministre de l'Enseignement supérieur dans la catégorie Ressources didactiques complémentaires du volet collégial.

Afin de souligner l'excellence pédagogique dans les établissements collégiaux et universitaires du Québec, la ministre de l'Enseignement supérieur, Mme Danielle McCann, a récompensé 29 personnes dans le cadre des Prix de la ministre, à l'occasion d'une cérémonie visant à leur rendre hommage, le 11 mai dernier.

Annie Lapierre, conseillère pédagogique et Aude Patterson-Hamel, enseignante au Service aux entreprises et aux collectivités du Cégep de St-Félicien ont remporté un Prix de la ministre de l’Enseignement supérieur dans la catégorie Ressources didactiques complémentaires du volet collégial pour le projet : CPE chez les Premières Nations : observer et transmettre.

Centres de la petite enfance (CPE) chez les Premières Nations est une production du Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD), cette série vidéo permet d’observer des enfants en contexte de service de garde éducatif chez les Cris et les Innus.

On y trouve des situations de jeux, des interactions originales ainsi que des pratiques éducatives qui intègrent la langue maternelle et la culture d’appartenance de manière exemplaire. Des suggestions d’exercices accompagnent chacune de ces observations vidéo afin de bien ancrer les apprentissages. Une série d’entrevues vidéo vise à illustrer l’organisation des centres de la petite enfance (CPE) de ces deux communautés. Ainsi, quatre adultes répondent à des questions sur la culture, la langue, la planification et la transmission.

Ces ressources reposent sur une sensibilité culturelle qui vise à faciliter l’enseignement et l’apprentissage dans les programmes de la petite enfance chez les Premières Nations. « Ce projet est innovant, car aucun matériel pédagogique n’existait à ce jour pour répondre aux besoins des communautés. Il permettra de bonifier la qualité de la formation que nous bâtissons depuis maintes années avec les Premières Nations », a affirmé madame Manon Gingras, directrice du Service aux entreprises et aux collectivités du Cégep de St-Félicien.

Le Cégep de St-Félicien tient à féliciter l’auteure Annie Lapierre, ainsi que toute l’équipe de production sous la supervision de Denis Chabot, chargé de projets au CCDMD. Cette réalisation n’aurait été possible sans l’apport de madame Lori-Ann Paige, coordonnatrice des programmes en éducation à l’enfance chez les Premières Nations et Inuit du Cégep de
St-Félicien ainsi que de son équipe d’enseignantes et de Mélissa Rogers, conseillère pédagogique pour les services à la petite enfance et à la famille au Gouvernement de la Nation Crie. 

Le Collège tient également à souligner la contribution de madame Aude Patterson-Hamel, enseignante au Service aux entreprises et aux collectivités (SEC) du Cégep St-Félicien pour avoir transmis sa passion de l’éducation à l’enfance en créant et révisant les exercices proposés sur le site ainsi qu’aux directions du CPE Auetissatsh et de la Société de développement économique Ilnu, à Mashteuiatsh,du CPE Anjabowa et du Centre culturel et patrimonial, à Chisasibi, et aux enfants et aux familles de ces milieux d’avoir généreusement accepté de recevoir l’équipe de production dans leurs installations. 

Finalement merci à celles et ceux qui ont accepté de témoigner de leur savoir : madame Lise Savard, directrice générale du CPE Auetissatsh, madame Leigh-Ann Gates, directrice du CPE Anjabowa, monsieur Pierre Larouche, superviseur de l’accueil et de l’animation à la Société de développement économique Innu et madame Chantal Niquay, éducatrice au CPE Auetissatsh.

Vous pouvez consulter la série vidéo Centres de la petite enfance (CPE) chez les Premières Nations sur le site Web du CCDMD au http://cpe-pn.ccdmd.qc.ca/.

Remis depuis 1978, les Prix de la ministre soulignent l'excellence en enseignement, la qualité des ressources éducatives développées par des gens passionnés de pédagogie dans toutes les disciplines, comme des manuels, des ressources didactiques et des outils numériques d'aide à l'apprentissage. Les lauréates et lauréats 2021-2022 se sont partagé des bourses d'une valeur totalisant 104 500 $.

Sur la photo (de gauche à droite) : Danielle McCann, ministre de l’Enseignement supérieur et les récipiendaires Annie Lapierre et Aude Patterson-Hamel du Service aux entreprises et aux collectivités du Cégep de St-Félicien.

Annonce du programme de bourses Parcours par la ministre de l'Enseignement supérieur
Annonce du programme de bourses Parcours par la ministre de l'Enseignement supérieur
12 mai 2022
Afin de contribuer à la vitalité des cégeps en région, tout en permettant à des étudiants de découvrir le Québec, la ministre de l'Enseignement supérieur, Mme Danielle McCann, a dévoilé aujourd'hui, en compagnie de la députée de Roberval, Mme Nancy Guillemette, un tout nouveau programme de mobilité

Le Regroupement des cégeps de régions salue l’initiative du ministère de l’Enseignement supérieur 

Un programme de bourses qui favorisera la mobilité interrégionale de 5 000 jeunes vers les cégeps de régions


Saint-Félicien, 12 mai 2022 – Le Regroupement des cégeps de régions (RCR) est enthousiaste de l’annonce du gouvernement du Québec d’investir 112 millions de dollars sur cinq ans pour la mobilité étudiante interrégionale. Cet investissement constitue une excellente nouvelle pour les cégeps du RCR et les autres cégeps qui vivent une réalité similaire. Le RCR salue la volonté du Ministère à poursuivre les travaux débutés dans le cadre de ce programme de mobilité afin de répondre aux besoins des étudiants et des établissements d’enseignement collégiaux en régions.


Le programme de bourses Parcours
Les bourses Parcours, d’une valeur pouvant atteindre 7500 $ par année, seront remises à des étudiants inscrits dans un cégep se trouvant à plus de 60 kilomètres de leur résidence. Ce sont 18 établissements d’enseignement collégiaux, dont les 12 cégeps du RCR, qui sont admissibles au programme Parcours.

Ce programme permettra de réaliser des projets de vie en régions, de favoriser l’attraction d’étudiants dans les cégeps confrontés à des défis démographiques, d’avoir une incidence positive sur la notoriété et sur la vitalité du réseau collégial, en plus d’avoir un impact économique sur différentes régions du Québec. Cliquez ici pour consulter le communiqué officiel du MES 

Des améliorations bien accueillies par le RCR
Depuis 2020, le Regroupement a participé à la bonification de ce programme en démontrant sa pertinence et l’importance d’augmenter significativement les sommes investies. Également, ce programme fera l’objet d’une promotion nationale par le gouvernement du Québec, un souhait exprimé par le RCR.

Citation
« Nous nous réjouissons de l’annonce de la ministre McCann pour le programme de mobilité étudiante et nous réitérons notre enthousiasme à poursuivre avec le Ministère les principaux chantiers pour les cégeps de régions au cours des prochaines années. »
-Marie-Claude Deschênes, directrice générale du Cégep de La Pocatière et présidente du Regroupement des cégeps de régions.

À propos du Regroupement des cégeps de régions
Le Regroupement des cégeps de régions est constitué de 12 cégeps membres établis dans cinq régions administratives du Québec, soit l’Abitibi-Témiscamingue, le Bas-Saint-Laurent, la Côte-Nord, la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et le Saguenay–Lac-Saint-Jean. Le RCR a pour objectifs principaux de se concerter et de se positionner afin d’assurer une offre de formation complète, accessible et adaptée pour les régions dites « éloignées ». Le Regroupement contribue à identifier des solutions favorisant le développement régional, l’occupation optimale du territoire québécois ainsi que la vitalité économique des régions et en assure la mise en oeuvre pour des régions encore plus fortes.

https://cegepsderegions.ca/

Pour tout renseignement
Myriam Bérubé TACT 418 717-5627 mberube@tactconseil.ca

Source
Regroupement des cégeps de régions

Le Cégep de St-Félicien souligne l'excellence de ses étudiants
Le Cégep de St-Félicien souligne l'excellence de ses étudiants
11 mai 2022
Le Cégep de St-Félicien a présenté le 10 mai dernier la 33e édition de l'activité Bourses au mérite afin de souligner les performances scolaires et parascolaires ainsi que le savoir-être des membres de la communauté étudiante.

Le Cégep de St-Félicien a présenté le 10 mai dernier la 33e édition de l’activité Bourses au mérite afin de souligner les performances scolaires et parascolaires ainsi que le savoir-être des membres de la communauté étudiante.

Au cours de la soirée, le Cégep a récompensé l’excellence de ses étudiants par l’attribution de 33 bourses pour un montant total de 8 750 $. La remise de ces bourses a été possible grâce à l’engagement financier de partenaires qui, année après année, contribuent généreusement à notre programme de bourses.

La présentation des récipiendaires a été confiée cette année à M. Gino Manning, technicien en loisirs et Mme Sarah Richards, enseignante en anglais. C’est avec brio qu’ils ont accompagné les spectateurs tout au long de cet événement qui fut présenté en mode hybride. En effet, les boursiers ont pu recevoir leur prix en présentiel dans la place centrale du Cégep élégamment décorée pour l’occasion. Quant à lui, le grand public était invité à assister à la soirée dans le confort de leur demeure, puisque la diffusion a été faite simultanément sur la plateforme lepointdevente.com.

Soulignons que le Prix de la direction des études accompagné d’une bourse de 250 $ a été remis à Fabienne Hamel-Michaud, étudiante en Techniques du milieu naturel pour sa grande implication au projet Amigo Frigo. Ce projet vise à réduire l'insécurité alimentaire qui touche les étudiants du Cégep. Géré par l'Association étudiante en partenariat avec le Cégep et le CLSC, le « frigo » est alimenté par les surplus de nourriture d'entreprises.

Le Prix de la direction générale accompagné d’une bourse de 500 $ a, quant à lui, été décerné à Nathan Lejeune, étudiant en Techniques du milieu naturel pour son engagement dans l’Association étudiante et son implication soutenue dans différents comités comme Les Bleuets verts, le Conseil d’administration du Cégep, le comité organisateur des Portes ouvertes et bien d’autres.

Consultez l’album de tous les récipiendaires sur la page Facebook du Cégep à www.facebook.com/cegepstfe

SYMPOSIUM DES SCIENCES HUMAINES 2022
SYMPOSIUM DES SCIENCES HUMAINES 2022
10 mai 2022
Les finissantes et finissants en Sciences humaines du Cégep de St-Félicien ont présenté, du 25 au 27 avril dernier, leurs projets d'intégration lors d'un symposium.

Les 25,26 et 27 avril dernier se tenait le Symposium des Sciences humaines du Cégep de St-Félicien. Lors de cet événement, des étudiants ont été invités à présenter devant jury le fruit de leurs travaux qui consistaient à étudier une problématique liée aux Sciences humaines sous l'angle de trois disciplines.

Plusieurs sujets ont été abordés dont ceux des équipes gagnantes qui ont traité du phénomène de l'itinérance, de l'obésité chez les jeunes, des élèves à haut potentiel et de la mise sur pied pour les crimes sexuels des tribunaux spécialisés.

 

LES ÉQUIPES GAGNANTES

Première position et une bourse de 150 $ : Entre les murs de la rue  

Maxime Tremblay, Daphnée Martel, Lauranne Coulombe et Judith Auclair 

(Prix remis par Hélène Laprise )

 

Deuxième position et une bourse de 75 $ : L’obésité chez les jeunes 

Karine Bouchard et Olivier Marceau (absent sur la photo) 

(Prix remis par Hélène Laprise)

 

Première position et une bourse de 150 $ : Les oubliés du système scolaire  

Laurence Morin, Florence Ouellet, Anne-Sophie Gagnon et Clara Prévost 

(Prix remis par Andrée-Ann Simard et Louis-Nicolas Boily)

 

Deuxième position et une bourse de 75 $ : Pas de preuve, pas de justice! 

Maxime Boivin, Alexandra Martel, Joelle Lamarche Lafontaine et Brithany Boutin  

(Prix remis par Andrée-Ann Simard et Louis-Nicolas Boily)

GAGNANTS DE LA 48e ÉDITION DE L'EXPO-SCIENCES
GAGNANTS DE LA 48e ÉDITION DE L'EXPO-SCIENCES
3 mai 2022
La 48e édition de l'Expo-Sciences s'est déroulée les 28 et 29 avril au Cégep de St-Félicien. Les gagnants ont été couronnés parmi les 16 kiosques de nature scientifique.

GAGNANTS DE LA 48e ÉDITION DE L’EXPO-SCIENCES

La 48e édition de l’Expo-Sciences s’est déroulée les 28 et 29 avril au Cégep de St-Félicien. Les gagnants ont été couronnés parmi les 16 kiosques de nature scientifique.

Trois partenaires financiers ont été associés à l’activité, tous diplômés en Sciences de la nature du Cégep de St-Félicien :

Le Cégep de St-Félicien félicite tous les participants qui ont pris part à la 48e édition de l’Expo-Sciences.

Le Collège en profite pour remercier les partenaires financiers, les juges bénévoles et le comité organisateur qui ont fait un succès de cet événement.

 

KIOSQUE IMPACT SUR L’ENVIRONNEMENT ET LA SOCIÉTÉ

Madame Hélène Laprise, adjointe à la Direction des Études et responsable du Service aux affaires étudiantes ainsi que monsieur Guillaume Maziade, biologiste et conseiller en développement durable sont en compagnie des deux équipes gagnantes ex aequo : Mathis Girard et Mike Lalancette pour leur projet « Le fendeur vert » et Florence Bergeron et Alyson Rochefort pour leur projet « La lanoline : ça sent pas bon, mais ça marche! ».

 

KIOSQUE POPULAIRE

Monsieur Marc Renaud, membre du comité organisateur, en compagnie de l’équipe gagnante: Anne-Laurence Paquet et Florence Maltais pour leur projet « Meurtre et mystère ».

 

CENTRE COLLÉGIAL DE TRANSFERT TECHNOLOGIque écofaune boréale

Monsieur Louis Gagné, coordonnateur du Centre collégial de transfert technologique Écofaune boréale (CCTT) en compagnie des quatre équipes gagnantes composées de Zachary Gagnon, Loïc Mas, Félix Côté, William Veilleux, Florence Bergeron, Alyson Rochefort, Émilie Allard, Laura-Li Gilbert, Justine Pagé et Charlie Dufour. Chaque équipe a gagné une bourse de 100 $ pour sa collaboration avec le CCTT.

 

VOLET ENVIRONNEMENTAL

Une nouvelle bourse, cette année, récompensant le volet « environnemental » du sujet traité, donnée par Viridis Environnement, bureau de Jonquière. Sur la photo, nous reconnaissons madame Anna-Marie Devin, agronome et conseillère technique chez Viridis Environnement, en compagnie de l’équipe gagnante : Roxanne Turcotte et Rosalie Savard. Elles ont gagné une bourse de 150 $ pour leur projet « Quel compost? ».

 

Les cégeps de la région et l'UQAC : unis pour faciliter les transitions scolaires
Les cégeps de la région et l'UQAC : unis pour faciliter les transitions scolaires
21 avril 2022
Le Cégep de Chicoutimi, le Cégep de Jonquière, le Cégep de Saint-Félicien, le Collège d'Alma et l'Université du Québec à Chicoutimi se mobilisent pour former le Pôle sur les transitions en enseignement supérieur.

Saguenay, le 21 avril 2022 – Le Cégep de Chicoutimi, le Cégep de Jonquière, le Cégep de Saint-Félicien, le Collège d’Alma et l’Université du Québec à Chicoutimi se mobilisent pour former le Pôle sur les transitions en enseignement supérieur. C’est dans le cadre d’une présentation virtuelle au personnel des cinq établissements qu’ils ont présenté leur vision commune pour améliorer les transitions scolaires afin de faciliter l’accès et la réussite des études supérieures.

Une transition est un moment déterminant où l’étudiant passe d’une étape à une autre. Il peut s’agir du retour aux études, du passage du collégial à l’université, du premier cycle universitaire vers les cycles supérieurs, d’un changement de programme ou encore de l’intégration sur le marché du travail. « Chaque transition apporte un lot de difficultés qui, selon leur intensité, viendront influencer la poursuite des études de l’étudiant. Travailler à faciliter les transitions est un levier pour augmenter l’accès et la réussite de l’enseignement supérieur », souligne Raynald Thibeault, directeur général du Cégep de Jonquière et représentant du comité de direction du Pôle.

Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, le pourcentage de la population qui a un diplôme d’enseignement supérieur est inférieur de 11,6 % à celui de la population québécoisei et les collégiens du Saguenay–Lac-Saint-Jean aspirent moins à poursuivre vers les études universitairesii. « Grâce à l’expertise et à la collaboration de nos cinq établissements, nous pouvons aller plus loin pour analyser les problématiques vécues par nos étudiants, répertorier ce qui se fait et qui fonctionne bien et innover pour mieux préparer ces périodes de changement », ajoute M. Thibeault.

Cinq grandes transitions

L’analyse de la situation régionale a permis de cibler les cinq grandes transitions à travailler :

1. La transition du retour aux études pour une requalification ou un rehaussement des compétences ;
2. Les transitions interordres et intercycles : faciliter les cheminements d’études ;
3. La transition vers l’enseignement supérieur des populations autochtones ;
4. La transition de l’inclusion socioprofessionnelle des étudiantes et étudiants internationaux ;
5. La transition vers les programmes des sciences, technologie, ingénierie, arts et mathématiques (STIAM).

Le Pôle sur les transitions en enseignement supérieur c’est un réseau de chercheurs, de professionnels, d’enseignants, de professeurs et de gestionnaires provenant des cinq établissements d’enseignement supérieur du Saguenay–Lac-Saint-Jean qui collaborent à mettre en place des conditions qui favorisent l’accès et la réussite des études supérieures, l’adaptation des parcours de formation et l’insertion socioprofessionnelle.

À propos du Pôle :

Approuvé par le Gouvernement du Québec en mai 2021 à la suite d’un repositionnement, il témoigne du désir des établissements d’enseignement supérieur du Saguenay–Lac-Saint-Jean de relever ensemble les défis de la région pour faire valoir l’importance de l’enseignement supérieur. Les travaux reposent sur des comités de chantier interétablissements, un comité-conseil et un comité de direction composé de la direction générale des cégeps de la région et du rectorat de l’UQAC. Les travaux sont possibles grâce au ministère de l’Enseignement supérieur qui soutient les pôles régionaux en enseignement supérieur de plusieurs régions du Québec.

- 30 -

Pour des informations supplémentaires, le document Communiqué_Informations supplémentaires est en pièce jointe.

Identification pour la photo Pole_lancement_H22, de gauche à droite :
Ghislain Samson, recteur de l’UQAC, Marie-Ève Gravel, directrice des études au Collège d’Alma, Raynald Thibeault, directeur général du Cégep de Jonquière, Lisa Baillargeon, vice-rectrice aux études de l’UQAC, Sylvie Prescott, directrice générale du Cégep de Saint-Félicien et André Gobeil, directeur général du Cégep de Chicoutimi.


Pour information :
Sophie Boulianne
Conseillère en communication
418 693-2422
pole_transitions@uqac.ca
www.poletransitionseducation.ca
i INRS

<1
2
3 4 >