Archives Nouvelles

 Alicia Guay et Béatrice Desautels remportent  la 33e finale locale de Cégeps en spectacle
Alicia Guay et Béatrice Desautels remportent la 33e finale locale de Cégeps en spectacle
9 novembre 2019
Grâce à leur numéro de création de danse, elles ont remporté le 1er Prix, une bourse de 200 $ du Cégep et le prix « Coup de coeur du public » accompagné d'une bourse de 100 $ de l'Association étudiante du Collège.

Alicia Guay et Béatrice Desautels ont remporté les grands honneurs de la 33e finale locale de Cégeps en spectacle qui s’est déroulée le 8 novembre à la salle Azimut du Cégep de St-Félicien. Grâce à leur numéro de création de danse, elles ont remporté le 1er Prix, une bourse de 200 $ du Cégep et le prix « Coup de cœur du public » accompagné d’une bourse de 100 $ de l’Association étudiante du Collège. Béatrice et Alicia sont originaires de Saint-Félicien et étudient en Sciences de la nature.

Le 2e Prix, une bourse de 150 $ offerte par la Coopérative étudiante COOPSCO, a été décerné à Jade Robert pour sa composition originale et son interprétation unique. Elle a su captiver le public et démontrer son immense talent aux seize (16) juges qui composaient le jury. Jade est native de Normandin.

Plus de onze (11) d’artistes ont présenté des numéros des plus variés au grand plaisir de l’assistance. Alicia Guay et Béatrice Desautels obtiennent ainsi leur laissez-passer pour se rendre à la finale régionale Est-du-Québec de Cégeps en spectacle organisée par le Cégep de St-Félicen. Elle se déroulera le samedi 14 mars 2019 à la salle de spectacle Dolbeau-Mistassini Desjardins Maria-Chapdelaine.

Sur la photo, nous retrouvons les gagnantes de la 33e finale locale de Cégeps de spectacle, Alicia Guay et Béatrice Desautels, étudiantes en Sciences de la nature, en compagnie de M. Stéphane Lévesque, directeur des études du Cégep de St-Félicien.

Crédit photo : Jeanne Tremblay.

Dave Côté et Alexie Morin au cégep !
Dave Côté et Alexie Morin au cégep !
17 octobre 2019
Le 26 septembre dernier, le Collège accueillait deux auteurs qui laisseront à coup sûr leur marque dans la littérature québécoise !

Le 26 septembre dernier, le Collège accueillait deux auteurs qui laisseront à coup sûr leur marque dans la littérature québécoise !  C’est dans le cadre du Salon du livre du Saguenay—Lac-St-Jean que les étudiantes et étudiants ont pu entendre Dave Côté, auteur du recueil de nouvelles Nés comme ça et récipiendaire du prix Jacques-Brossard de la science-fiction et du fantastique, et Alexie Morin, autrice du roman Ouvrir son cœur et récipiendaire du Prix des libraires.    Merci à eux !

Dave Côté a parlé avec enthousiasme de son parcours, de ses nouvelles et de la littérature de conjecture rationnelle.  Les étudiant.es ont posé énormément de questions.  L’auteur a su les captiver.


L’auteur en compagnie d’enseignants et d’enseignantes du Département de français, arts et lettres.
De gauche à droite : Maxime Bolduc, Dave Côté, Cindy Bouchard, Gino Bergeron et Johanne Vallée.


Les 45 étudiant.es du cours Littérature québécoise ont été charmés de la rencontre avec l'auteure Alexie Morin. Elle a su répondre à leurs questions et ainsi démystifier le métier d'auteure au Québec. Elle a également soulevé beaucoup d'intérêt quant au domaine de l'édition, étant elle-même éditrice pour Le Quartanier.


Alexie Morin, à gauche, et Vanessa Coutu, enseignante au Département de français, arts et lettres.

 

Quatre étudiants-athlètes admis à l'Alliance Sport-Études au Cégep
Quatre étudiants-athlètes admis à l'Alliance Sport-Études au Cégep
3 octobre 2019
Le Cégep de St-Félicien compte parmi ses étudiants quatre (4) athlètes de pointe sur ses bancs d'école pour l'année 2019-2020.

Le Cégep de St-Félicien compte parmi ses étudiants quatre (4) athlètes de pointe sur ses bancs d’école pour l’année 2019-2020. En effet, étant membre de l’Alliance Sport-Études depuis plusieurs années, le Collège soutient, encadre et contribue à la réussite et à la persévérance scolaire et sportive d’étudiants identifiés comme athlète de niveau excellence, élite, relève ou espoir par leur fédération sportive auprès du ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Voici les quatre étudiants admis à l’Alliance Sport-Études pour l’année 2019-2020 :

  • Maegan Girard, gymnastique | étudiante en Sciences de la nature de Roberval;
  • Jérémie Trottier, ski de fond | étudiant en Sciences de la nature de Dolbeau-Mistassini;
  • Sarah-Kim Villeneuve, moto hors route | étudiante en Techniques de santé animale de Chicoutimi;
  • Victor Verreault, vélo de montagne | étudiant en Techniques de comptabilité et de gestion de Saint-Félicien.

Le statut d’étudiant-athlète de l’Alliance Sport-Études donne accès aux services et avantages suivants :

  • Un contact privilégié avec le répondant Sport-Études de son établissement scolaire afin de bénéficier de services pédagogiques adaptés;
  • La possibilité d’aménager l’horaire scolaire en fonction des besoins sportifs de l’athlète, selon son cheminement scolaire;
  • La collaboration des enseignants;
  • La justification des absences liées aux camps d’entraînement et aux compétitions;
  • La possibilité de suivre des cours avec le Cégep à distance et de bénéficier d’un suivi individualisé;
  • L’admissibilité au programme de bourses de la Fondation Sport-Études;
  • Selon les règles déterminées par le collège, remplacer les cours réguliers d’éducation physique par des démarches de reconnaissance des acquis ou par des cours adaptés;
  • L’accès au cours à distance « Éthique et dopage », en remplacement du troisième cours obligatoire de philosophie;
  • Pour les étudiants-athlètes de première session au collégial, l’accès au programme de parrainage.

L’Alliance Sport-Études, reconnue et subventionnée par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur regroupe 45 collèges, le Cégep à distance et huit universités.

Le Cégep de St-Félicien félicite Maegan, Jérémie, Sarah-Kim et Victor, qui persévèrent chaque jour dans la poursuite de leurs études et dans l’atteinte de leurs objectifs sportifs.  

Sur la photo (de gauche à droite), les quatre étudiants admis à l’Alliance Sport-Études : Maegan Girard (gymnastique), Jérémie Trottier (ski de fond), Sarah-Kim Villeneuve (moto hors route) et Victor Verreault (vélo de montagne).

Collaboration interdépartementale au Cégep de St-Félicien  pour le développement durable
Collaboration interdépartementale au Cégep de St-Félicien pour le développement durable
24 septembre 2019
Depuis déjà quelques années, les étudiants des programmes Techniques du milieu naturel et Techniques de comptabilité et de gestion ont expérimenté plusieurs formes de partenariats afin de mettre à profit les connaissances des uns et des autres dans le but de concrétiser des projets de DD.

Depuis déjà quelques années, les étudiants des programmes Techniques du milieu naturel et Techniques de comptabilité et de gestion ont expérimenté plusieurs formes de partenariats afin de mettre à profit les connaissances des uns et des autres dans le but de concrétiser des projets de développement durable.

C’est par la collaboration des départements des Sciences des techniques administratives (STAD) et des Techniques du milieu naturel (TMN) que la Banque de développement durable (BDD) a pris naissance à l’hiver 2019.

Cette année, dans le cadre de leur cours Gestion de projets, les étudiants en
Techniques de comptabilité et de gestion avec l’aide de leur enseignant Martin Villeneuve, ont mis en place une plateforme subventionnaire nommée la Banque de développement durable (BDD). L’idée est simple et efficace : trouver les sources de financement afin de monter un fonds pour la BDD, ouvrir cette enveloppe aux projets des étudiants en TMN en fonction de critères précis de développement durable et analyser les différentes demandes pour faire ressortir les gagnants.

Pour sa première année en service, sur les 20 projets du cours Développement durable des TMN, la BDD a octroyé quatre bourses de 100 $. Les gagnants sont :

  • Alimaculture (Serre passive du Cégep)
  • Verticulture (Conception et fabrication structures cultivables verticales)
  • Croque ta région (Fête des récoltes de Saint-Félicien)
  • Éco-création (Conception et fabrication de meubles avec des matériaux recyclés)

Dans un contexte où le Cégep de St-Félicien veut se positionner comme un leader en matière de développement durable, ces partenariats interdépartementaux ne font que prouver la volonté des étudiants et des enseignants de transformer positivement leur environnement. À noter qu’une nouvelle collaboration a vu le jour cet automne entre les départements des Techniques du milieu naturel et celui de philosophie où, en mode de projet pilote, le cours Éthique et politique avait été ajusté à la notion de développement durable. D’autres collaborations sont en cours d’élaboration.

Sur la photo (de gauche à droite) :

Haut : Matthieu Jean Gabriel Bermond, Lucas Vrignaud, Guillaume Maziade, Emma Boucher, Mégan Diotte, Kimberley Fantinel Dit Sparagnastro, Vincent Caron, Guillaume Bronsard, Suzanne Morin et Michelle St-Gelais.

Bas : Sabrina Belley, Jessie Morin Léonard, Zacharie Artus Harlé, Clémentine Scott, Gabrielle Mondor et Samuel Blue.

Remise des bourses des professions priorisées par la Commission des partenaires du Marché du travail (CPMT)
Remise des bourses des professions priorisées par la Commission des partenaires du Marché du travail (CPMT)
17 septembre 2019
Dans le cadre du Programme de bourses de promotion des programmes de formation menant aux professions priorisées par la CPMT, deux étudiants en Techniques de l'informatique se méritent une bourse de 1700 $.

Dans le cadre du Programme de bourses de promotion des programmes de formation menant aux professions priorisées par la Commission des partenaires du Marché du travail (CPMT) édition 2018-2019, deux étudiants en Techniques de l’informatique du Cégep de St-Félicien, Dimitri Bourdon et Clément Lequin, se méritent une bourse de 1700 $.  Cette bourse vise à augmenter le nombre total de diplômés dans la discipline des techniques de l’informatique afin de répondre aux besoins du marché du travail.

Les bourses ont été remises par M. France Voisine, directeur adjoint à la direction des études du Cégep de St-Félicien.  Le Cégep de St-Félicien félicite les deux étudiants et leur souhaite la meilleure des chances dans la poursuite de leurs études.

Sur la photo, nous reconnaissons (de gauche à droite) : Dimitri Bourdon et Clément Lequin, étudiants en Techniques de l’informatique, qui ont reçu leurs bourses de M. France Voisine, directeur adjoint à la direction des études du Cégep de St-Félicien. 

 

Monsieur Stéphane Lévesque nommé  directeur des études du Cégep de St-Félicien
Monsieur Stéphane Lévesque nommé directeur des études du Cégep de St-Félicien
20 août 2019
Suite à la rencontre du Conseil d'administration de ce jour, le président du Conseil, monsieur André Ménard, est heureux d'annoncer la nomination de monsieur Stéphane Lévesque à titre de directeur des études du Cégep de St-Félicien.

Suite à la rencontre du Conseil d’administration de ce jour, le président du Conseil, monsieur André Ménard, est heureux d’annoncer la nomination de monsieur Stéphane Lévesque à titre de directeur des études du Cégep de St-Félicien.

Natif de Normandin et diplômé du Cégep de St-Félicien, monsieur Lévesque était jusqu’à récemment professeur associé à l’Université d’Ottawa.

Titulaire d’un Ph. D. en éducation de l’Université de la Colombie-Britannique depuis 2001, il a occupé de nombreuses fonctions dont celles de vice-recteur, en enseignement, recherche et création à l’Université du Québec à Chicoutimi mais aussi de vice-doyen au développement du personnel et de la recherche à l’Université d’Ottawa de 2015 à 2017, et ce, après avoir été plus de 6 ans, directeur des études francophones.

Gestionnaire de haut niveau dans diverses institutions scolaires canadiennes, Stéphane Lévesque cumule plusieurs années d’expérience dans le développement et la gestion des programmes d’études, de l’enseignement et de la recherche. Il a obtenu de nombreuses reconnaissances au cours de sa carrière dont le prix ORION pour l’excellence et l’innovation en éducation des collèges et universités de l’Ontario. 

Selon la directrice générale, madame Sylvie Prescott, le parcours et les nombreuses compétences de monsieur Lévesque sont des atouts qui permettront de relever les nombreux défis d’un cégep de région. Sa vision et son expertise dans le domaine du numérique et de la recherche institutionnelle soutiendront activement l’évolution du Collège, notamment dans le cadre de la mise en œuvre de son nouveau plan stratégique.

Monsieur Lévesque entrera en fonction le 21 août 2019 pour un mandat de 5 ans. Nous lui souhaitons le meilleur des succès dans ses nouvelles fonctions.

Adoption du budget du Collège
Adoption du budget du Collège
19 juin 2019
Le conseil d'administration du Cégep de St-Félicien a adopté, hier soir, un budget de fonctionnement de 23,1 M de $ pour le prochain exercice financier 2019-2020.

Le conseil d’administration du Cégep de St-Félicien a adopté, hier soir, un budget de fonctionnement de 23,1 M de $ pour le prochain exercice financier 2019-2020. À cela s’ajoute une allocation d’investissement de 1,7 M de $.

S’inscrivant dans la foulée du réinvestissement en enseignement supérieur annoncé lors du dépôt du dernier budget provincial, ces sommes devraient permettre au Collège, entre autres, de déployer son nouveau plan stratégique ainsi que de poursuivre ses efforts de consolidation de ses clientèles particulièrement en ce qui concerne le recrutement d’étudiantes et d’étudiants en provenance de l’international. Le Collège devrait accueillir un peu plus de mille étudiants au site de Saint-Félicien et au Centre d’études collégiales à Chibougamau au cours de la prochaine année. Environ 20 % de ceux-ci proviennent de l’extérieur du pays.

Le budget intègre également les sommes requises pour la mise en place et l’opération du nouveau centre collégial de transfert technologique « Écofaune boréale » dont ce sera la première année complète d’activités.

Des professionnels chevronnés du milieu cinématographique  attendus à l'Intercollégial de cinéma étudiant
Des professionnels chevronnés du milieu cinématographique attendus à l'Intercollégial de cinéma étudiant
30 mai 2019
Lors de l'événement, les jeunes auront la chance de participer à des classes de maître offertes par des professionnels chevronnés du milieu cinématographique tant au Québec qu'à l'international. En effet, neuf (9) conférenciers présenteront leurs ateliers le 5 juin en après-midi au Collège.

Le Cégep de St-Félicien sera l’hôte du 26e Intercollégial de cinéma étudiant qui se déroulera du 4 au 6 juin 2019 sous la présidence d’honneur de l’artiste multidisciplinaire Martin Bureau. Ce sera la toute première fois que cet événement sera présenté dans la région du Saguenay−Lac-Saint-Jean, où plus de 220 participants provenant de 25 cégeps sont attendus.

L’Intercollégial de cinéma étudiant permet aux élèves des cégeps du Québec, dont les productions ont été sélectionnées dans chaque collège, de présenter à la communauté collégiale, sur grand écran, les fruits de leur labeur.

Cet événement rassembleur est aussi une expérience riche en échanges où le partage d’expertise et le tissage de liens prennent une place importante. Lors de l’événement, les jeunes auront la chance de participer à des classes de maître offertes par des professionnels chevronnés du milieu cinématographique tant au Québec qu’à l’international. En effet, neuf (9) conférenciers présenteront leurs ateliers le 5 juin en après-midi au Collège.

MARTIN BUREAU : Les Murs du désordre, un travail sur l’image à la rencontre de la géopolitique et l’art
Artiste multidisciplinaire, Martin Bureau poursuit une démarche à la rencontre de l’art et de la géopolitique. Ses projets ont été présentés dans divers lieux et contextes des arts visuels et du cinéma, dont au Musée d’art contemporain Quinta Normal de Santiago au Chili, au Musée d'art contemporain du Val-de-Marne (MACVAL) à Paris, dans les festivals Raindance à Londres et au Filmets à Badalona, en Espagne, et au Chicago International Film Festival. 

 

 

DAVID GUILLEMETTE : Le documentaire voyage
Originaire de Saint-Félicien, David Guillemette a gradué du programme Arts, lettres (cinéma et communication) du Cégep de St-Félicien en 2005, baccalauréat Interdisciplinaire en Arts (profil vidéo) de l’UQAC en 2008 et de la maîtrise en Arts Visuels et Médiatiques (profil éducation) de l’UQAM en 2015. Portant actuellement les chapeaux de technopédagogue, de formateur en création vidéographique et multimédia, d’artiste vidéo et de travailleur autonome, David est également coréalisateur de trois longs métrages documentaires de voyage qui ont chacun été diffusés dans une cinquantaine de cinémas à travers le Québec, dont plusieurs en formule ciné-conférences. Geek de nature, il se passionne pour les nouvelles tendances technologiques touchant à la production vidéographique et la pédagogie numérique. Au fil des années, David a réalisé une vingtaine de courts métrages et autant de vidéos corporatives en plus d’avoir formé plus d’une centaine d’adolescents à la création vidéo à travers le Canada.

 

PATRICK BOUCHARD : Des corps et des décors
Né à Québec en 1974, Patrick Bouchard fait ses études à l’Université du Québec à Chicoutimi où il réalise un premier film de marionnettes, Jean Leviériste (1998), dans le cadre du baccalauréat interdisciplinaire en arts. Il remporte le Jutra du meilleur court métrage d’animation pour son premier film professionnel, Les ramoneurs cérébraux (2002), évocation à la fois drôle et sinistre des tourments subis par un musicien à la créativité débordante. Inspiré d’une chanson des Colocs, Dehors novembre (2005), est aussi primé aux Jutra et présenté en compétition à Annecy. Patrick Bouchard enchaîne avec un troisième film de marionnettes, Révérence (2007), où il décrit une société condamnée par l’égoïsme des bourgeois et la bête passivité de leurs serviteurs. En 2007, au Festival Off-Courts de Trouville, il réalise en 24 heures Talon d’argile, très court film dans lequel des figures d’argile sont soumises à des métamorphoses. Cette expérience est à l’origine de Bydlo (2012), qui sera sélectionné au TIFF et à Annecy et pour lequel il remporte pour une troisième fois le Jutra du meilleur court métrage d’animation. Le film sera également primé plusieurs fois en festival, notamment à Clermont-Ferrand, où il gagne le Prix du meilleur film d’animation, et au Festival Fantasia, qui lui décerne le prix spécial Coup de cœur animation. Le sujet est son cinquième film avec l’ONP qui le mènera à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en 2018 en plus de remporter plusieurs prix internationaux.


STEVEN WOLOSHEN : Scratchatopia
Sélectionné deux fois pour le Prix du Gouverneur général, il a reçu de nombreuses subventions de recherche et de création. Sous sa propre bannière, Scratchatopia, le cinéaste a présenté des rétrospectives solos de son travail et a enseigné des techniques de cinéma artisanal lors d’ateliers et de classes de maître en Argentine, au Maroc, aux États-Unis, en Slovénie, en Australie, en France, en Grande-Bretagne, en Grèce, au Portugal, en Espagne, en Slovaquie, en Pologne, au Mexique ainsi qu’à travers le Canada.


JIMMY LAROUCHE : Le cinéma indépendant autofinancé
À l’automne 2010, il tourne son premier long métrage, La cicatrice, sélectionné dans 18 festivals internationaux, dont celui de Busan (Corée du Sud), le plus prestigieux d’Asie. En 2014, Antoine et Marie, son second long métrage, gagne le Grand Prix Focus au Festival du Nouveau Cinéma. Son plus récent long-métrage, Mon ami Dino, présenté lors de la soirée de clôture de la 20e édition du festival Fantasia, est encensé par la critique. Il travaille présentement à l’adaptation cinématographique de Mãn, second roman de l’écrivaine de renommée internationale Kim Thúy.

 

MÉLISSA BOUCHARD ET MARIE-ÉLAINE RIOU :
Les festivals de cinéma, un secret bien gardé

Mélissa Bouchard
Pendant 6 ans, elle a programmé et organisé près d’une centaine d’événements et de projections de courts métrages. Elle revient s’installer au Saguenay en 2009 pour joindre l’équipe de programmation du Festival REGARD et consacre toutes ses énergies à la programmation et à la mise en valeur du court métrage indépendant. Ayant à cœur le développement culturel et artistique de sa région, elle s’implique directement auprès des cinéastes et continue de multiplier les initiatives vouées au rayonnement des cinéastes d’ici et d’ailleurs.

Marie-Élaine Riou
Marie-Élaine Riou assure la direction générale du Festival REGARD, en plus de siéger au conseil d’administration de différentes organisations dont Culture Saguenay Lac-Saint-Jean, Promotion Saguenay et l’Office Québec-Monde. À l’international, n plus de s’impliquer dans le conseil d’administration de Short Film Conference, elle a fait partie du jury de plusieurs festivals, notamment à Soria en Espagne, à Busan en Corée du Sud et à Namur en Belgique.


SAMUEL PINEL-ROY : Direction photo en tournage : « guérilla »
Au cours des dernières années, il a tourné sur plusieurs productions à l’international dans plus d’une quarantaine de pays dans le monde. Samuel Pinel-Roy est spécialisé en direction photo où il travaille sur différents types de projets, autant documentaire que fiction en télé et en cinéma.

 

ANAË BILODEAU : De l’idée au film
Anaë et son alter ego Louis-Pierre Cossette signent les courts métrages Nuit Blanche (2014), La Dernière Minute (2015) et À l’aube (2019). Ils imagent aussi, en animation, les souvenirs du réalisateur Philippe Belley dans la websérie L’usine et ma vilaine mémoire de 9 ans (2017) et les propos de plusieurs intervenants dans 50/50 : le documentaire (2018) de Tanya Lapointe et Laurence Trépanier.

 

 

Nul doute que les étudiantes et étudiants seront comblés par la visite de ces invités de renom. Pour en savoir plus sur les conférenciers, visitez la page Facebook de l’événement à www.facebook.com/intercocinemacegepstfe.

Rappelons que le Cégep de St-Félicien offre le programme Arts, lettres et communication depuis maintes années où la création est au cœur de la formation multidisciplinaire avec notamment plusieurs cours de cinéma.

 

Symposium des Sciences humaines 2019
Symposium des Sciences humaines 2019
24 mai 2019
Les finissantes et finissants en Sciences humaines du Cégep de St-Félicien ont présenté, du 23 au 25 avril dernier, leurs projets d'intégration lors d'un symposium à la place centrale du cégep.

Les finissantes et finissants en Sciences humaines du Cégep de St-Félicien ont présenté, du 23 au 25 avril dernier, leurs projets d’intégration lors d’un symposium à la place centrale du cégep. Cette année, le thème était « L’espoir d’une société meilleure pour… ».

L’objectif de ce symposium est d’étudier des thèmes propres aux différentes disciplines des sciences humaines. Les étudiantes et les étudiants présentent leurs recherches en apportant d’éventuelles solutions qui pourront faire évoluer notre pensée personnelle et collective.

Liste des gagnantes et gagnants des premiers prix :

  • Audrey Lapierre, Ann-Frédéric Côtes et Emy Gagnon pour L'avenir des victimes invisibles.
    Bourse de 150 $ gracieuseté du député fédéral de Lac-Saint-Jean, M. Richard Hébert
  • Samuel Juneau, Vincent Pagé et Jonathan Landry pour Véganisme : entre mode et mode de vie! 
    Bourse de 150 $ gracieuseté des Produits Gilbert.

     
  • Camille Beaulieu-Pineault et Justine Paradis pour Grossesse sous contrôle? 
    Bourse de 150 $ gracieuseté de la Pharmacie Jean Coutu de Dolbeau-Mistassini.

     
  • Rosalie Delisle et Frédérique Marceau pour L'intimidation : où en sommes-nous? 
    Bourse de 150 $ gracieuseté du Département des Sciences humaines du Cégep de St-Félicien.

     
  • Rébecca Gingras et Simon Desjardins pour Le souverainiste québécois...une espèce menacée? 
    Bourse de 150 $ du Comité de l'environnement pour le kiosque le plus écoresponsable.

     
  • Sydney Doucet et Mégan Bonneau pour À un clic de l'amour!
    Prix Coup de cœur du public.

Crédit photo : Gabriel Paré, finissant en Sciences humaines

Félicitations à tous les participants et lauréats de cette belle activité.

 Émilie Théberge de Normandin reçoit  la médaille académique 2017-2018 du Gouverneur général du Canada
Émilie Théberge de Normandin reçoit la médaille académique 2017-2018 du Gouverneur général du Canada
24 mai 2019
Madame Isabelle Frigon directrice adjointe des études au Cégep de St-Félicien, a remis, au nom de Son Excellence, la très honorable Julie Payette, la Médaille académique du Gouverneur général du Canada pour l'année 2017-2018 au Cégep de St-Félicien à madame Émilie Théberge.

Madame Isabelle Frigon directrice adjointe des études au Cégep de St-Félicien, a remis, au nom de Son Excellence, la très honorable Julie Payette, la Médaille académique du Gouverneur général du Canada pour l'année 2017-2018 au Cégep de St-Félicien à madame Émilie Théberge.

Émilie a terminé ses études en Sciences de la nature en mai 2018 et étudie actuellement en génie électrique à la Polytechnique de Montréal.

La Médaille est remise à l’étudiant ou l’étudiante qui a obtenu les meilleurs résultats académiques au terme de son programme d’études au Cégep de St-Félicien.

En 1873, le comte de Dufferin, Gouverneur général du Canada de 1872 à 1878 a créé une médaille pour récompenser le mérite scolaire. Désireux d’encourager l’excellence scolaire dans le nouveau Dominion, le comte de Dufferin, troisième gouverneur général de la Confédération, a donc créé ce qui allait devenir l’une des plus prestigieuses distinctions offertes aux étudiantes et étudiants dans les établissements d’enseignement canadiens – la Médaille académique du Gouverneur général.

Les gouverneurs généraux qui lui ont succédé ont repris à leur compte son objectif et, avec la multiplication des établissements d’enseignement dans le pays, le nombre des médailles décernées chaque année s’est accru régulièrement.  La médaille est décernée aux diplômés qui ont obtenu les meilleurs résultats scolaires au terme de leurs études dans une école secondaire, dans un cégep ou une université dont le programme est approuvé.

La direction et le personnel du Cégep de St-Félicien félicitent Émilie et lui souhaitent la meilleure des chances dans la poursuite de ses études.

Sur la photo, nous reconnaissons madame Isabelle Frigon, directrice adjointe à la direction des études au Cégep de St-Félicien, remettant la Médaille académique du Gouverneur général du Canada à madame Émilie Théberge.

1
2 3 >